Varices : des moyens de prévention ?

Peut-on éviter l'apparition des varices à l'aide d'un soin quotidien ?

Rédigé le , mis à jour le

Varices : des moyens de prévention ?

Les réponses avec le Dr Ariel Toledano, phlébologue :

"Eviter l'apparition des varices à l'aide d'un soin quotidien me paraît excessif. Mais on peut éviter que les choses s'aggravent. Malheureusement quand on a une hérédité qui favorise l'apparition d'une varice, les choses arriveront quand même mais on peut la traiter par des soins adaptés. Il y a une hygiène de vie que l'on va conseiller notamment dans tous les ouvrages avec des programmes très adaptés.

"Dans ces livres, on explique les choses à ne pas faire : éviter toutes sortes de chaleur, les bains chauds, l'épilation à la cire chaude, éviter les vêtements trop serrés, éviter de rester trop longtemps debout ou trop longtemps assis, éviter les stations où l'on piétine un peu trop, c'est très mauvais pour la circulation puisque l'on demande au sang de remonter vers le cœur. Quand les petites valvules ne fonctionnent pas, si on reste trop longtemps assis ou debout, elles vont encore moins fonctionner. Cette stagnation du sang favorise la dilatation progressive de la veine. La dilation favorise une hyperpression de la veine qui provoque l'apparition d'une varice et des complications. 

"Une femme qui croise les jambes, ce n'est pas bon. C'est à proscrire puisqu'en croisant les jambes, on appuie sur le creux du genou. Une pression sur le creux du genou favorise une compression de tout le système, de tout le paquet vasculaire du creux du genou. Il faut conseiller de ne pas croiser les jambes et essayer quand votre métier vous impose une station debout permanente ou assise permanente, de se lever quand on peut. Si on ne peut pas se lever, on peut donner des conseils pour mobiliser les chevilles par des mouvements de flexion-extension. Dans les avions, on recommande également de porter des chaussettes ou des bas de contention.

"Les chaussettes ne coupent pas la circulation au contraire. Quand on achète une chaussette, on ne le fait pas n'importe comment. On va chez un pharmacien qui a un agrément orthopédie. Il va prendre des mesures du périmètre de la cheville, de la hauteur de la jambe. Il pourra alors donner une contention parfaitement adaptée à la jambe. Elle ne comprimera pas et assurera un vrai maintien. La plupart des gens qui en portent sont ravis parce qu'ils trouvent qu'ils ont beaucoup moins mal aux jambes."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Ma fille, âgée de 19 ans, a des varices. Est-ce normal ? Y a-t-il une prédisposition aux varices ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Ariel Toledano, phlébologue