Sexualité après l'accouchement : ceinture pendant 6 semaines !

Il faudrait six semaines en moyenne aux femmes ayant accouché de leur premier enfant, avant de reprendre une vie sexuelle avec leur conjoint. C'est le résultat d'une étude australienne très sérieuse, publiée dans BJOG, une revue gynécologique.

Rédigé le

Sexualité après l'accouchement : ceinture pendant 6 semaines !
Sexualité après l'accouchement : ceinture pendant 6 semaines !

Un mois et demi d'abstinence ! C'est le temps moyen qu'il faudrait aux femmes ayant accouché de leur premier enfant, avant de reprendre une activité sexuelle. L'étude est sérieuse. Elle est menée par des chercheurs australiens, qui ont utilisé les données de l'institut de recherche Maternal Health Study. Ils ont pu avoir accès à une cohorte de 1.507 femmes enceintes à qui ils ont soumis un questionnaire avant et après accouchement.

Les scientifiques ont cherché à connaître la date de reprise d'une activité sexuelle par voie vaginale, et à évaluer l'impact du mode de naissance, de lésions du périnée et d'autres facteurs obstétricaux et sociaux.

41% des femmes ont déclaré avoir repris une activité sexuelle au bout de 6 semaines ; 65% au bout de 8 semaines ; 78% d'entre elles ont attendu 12 semaines et 94% ont déclaré avoir fait l'amour avec leur partenaire, six mois après l'accouchement. Cependant, la plupart d'entre elles (53%), signalent une activité sexuelle non vaginale (masturbation) au bout de 6 semaines.

On n'a plus 20 ans !

L'âge serait un facteur important dans cette reprise d'activité. En effet, plus on est jeune, c'est-à-dire entre 18 et 24 ans, plus on revient vite à un rapport sexuel. 63% des jeunes femmes ont repris une activité au bout de 6 semaines. Alors qu'elles ne sont que 40% à faire de même quand elles ont 30-34 ans.

D'autre part, 6 semaines est une moyenne. Elles sont 41% à déclarer ce laps de temps entre l'accouchement et la reprise d'activité sexuelle avec leur partenaire. Quand il n'y a pas eu d'épisiotomie, le taux s'élève à 60%. A l'inverse, il chute à 32% en cas d'utilisation de forceps ou d'épisiotomie, à 35% en cas de plaie suturée, et à 45% en cas de césarienne.

Pour Ellie McDonald, co-auteur de l'étude, "cette étude apporte la preuve que la méthode d'accouchement et les traumatismes liés à l'acte, jouent un rôle dans la reprise de sexe après l'accouchement".

Le chercheur Stéphanie Brown, du Murdoch Childrens Research Institute, apporte ainsi la démonstration selon elle, que les couples n'ont pas à rougir d'attendre parfois plusieurs semaines avant de reprendre "une vie normale". "Cela pourra peut-être aider à réduire les sentiments d'anxiété et de culpabilité qui poussent certains parents à reprendre une activité sexuelle trop tôt".

Source : "Most first-time mothers wait until after 6 weeks before resuming sex following childbirth", BJOG : An international Journal of Obstetrics and Gynaecology, 27 février 2013.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :