Psoriasis : attention au diabète de type 2 !

On s'en doutait. C'est confirmé. Apparu longtemps comme une maladie de peau isolée, le psoriasis est associé à de multiples comorbidités, parmi lesquelles une maladie chronique sournoise, le diabète de type 2. C'est ce qu'ont révélé des chercheurs de l'université de Californie dans une méta-analyse, le plus haut niveau de preuve scientifique, publiée le 17 octobre dans les Archives de dermatologie. Les personnes souffrant de psoriasis ont une probabilité accrue de 59% de développer un diabète de type 2, dit non insulino-dépendant, comparativement aux personnes exemptes de la dermatose. Un risque d'autant plus important que le psoriasis est sévère.

Rédigé le

Psoriasis : attention au diabète de type 2 !
Psoriasis : attention au diabète de type 2 !

Parmi les maladies cutanées, le psoriasis est probablement l'une des plus connues grâce à son aspect caractéristique, mais aussi à sa fréquence, touchant 2% des Français. Causée par une tendance de la peau à se renouveler mal et trop rapidement, la dermatose chronique a un aspect caractéristique de plaques rouges recouvertes de squames secs de peau morte, le plus souvent au niveau des genoux et des coudes.

Plaque de psoriasis

Lié à une prédisposition génétique, le psoriasis est révélé par des facteurs variables allant du stress aux infections et aux prises médicamenteuses.

Afin de s'assurer d'une relation entre psoriasis et diabète de type 2, une équipe de chercheurs américains, menée par le Dr April Armstrong, a réuni dans une méta-analyse les résultats de 27 études antérieures d'observation provenant du monde entier.

Les chercheurs ont ainsi observé que les personnes souffrant d'un psoriasis ont une probabilité accrue de 59 % de présenter également un diabète de type 2, comparativement à des témoins non atteints par un psoriasis. Mieux, ils ont montré que le risque est deux fois plus important quand le psoriasis est sévère.

Une inflammation chronique en cause

Le dénominateur commun de ces deux pathologies étroitement associées ? L'inflammation chronique. En effet, d'une part, l'inflammation contribue à un état d'insulino-résistance, c'est-à-dire à un défaut d'action de l'insuline sur ses organes cibles, précipitant l'apparition du diabète de type 2. D'autre part, elle accélère le renouvellement cellulaire des cellules de la peau à l'origine du psoriasis.

Loin de se limiter au diabète, l'état inflammatoire chronique touchant l'ensemble du corps en présence d'un psoriasis favoriserait aussi le syndrome métabolique. Ce syndrome caractérisé par la combinaison de divers troubles d'origine glucidique, lipidique ou vasculaire, est le plus souvent associé à une obésité dite androïde, prédominant au niveau de l'abdomen. Véritable fléau, il fait le lit du diabète et de l'hypertension artérielle, mais aussi de l'infarctus du myocarde et des accidents cardio-vasculaires.

Pour prévenir ces "désagréments", une alimentation saine et une activité sportive régulière restent les principales mesures à suivre. D'ailleurs, pas seulement pour les patients atteints de psoriasis…

Source : "Psoriasis and the Risk of Diabetes Mellitus. A Systematic Review and Meta-analysis", Archives of dermatology, 17 octobre 2012

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :