Pourquoi fait-on marcher les bébés à la naissance ?

Un nourrisson qui marche dès la naissance, cela peut surprendre ! Les bébés ont-ils le réflexe inné de la marche ? Comment explique-t-on la marche automatique ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi fait-on marcher les bébés à la naissance ?

C’est souvent une surprise pour les parents. Quelques heures après sa naissance, leur bébé est capable d’effectuer quelques pas sur la table à langer. Cet examen réalisé par le pédiatre permet d’évaluer la motricité du bébé.

En pratique, le bébé est maintenu en position verticale en plaçant les mains sous les aisselles. Le tronc et les membres inférieurs vont alors se redresser. Puis quand on le penche en avant il réalise une succession de petits pas.

Pour les pédiatres, c’est le contact cutané de la plante du pied, et de la pointe du pied chez les prématurés, qui va stimuler la moelle épinière et déclencher ce mouvement réflexe. Une expérience récente menée par l’équipe de Marianne Barbu-Roth du laboratoire de psychologie du CNRS et de l’Université Paris Descartes a montré que le nouveau-né est déjà programmé pour adapter ses pas à son environnement visuel.

Des nouveaux-nés de trois jours ont été maintenus en l’air au-dessus d’une espèce de tapis roulant virtuel, en fait une table sur laquelle étaient projetés d’avant en arrière des noirs sur fond blanc. Les bébés se sont mis à pédaler dans le vide.

Cette expérience prouve donc que la marche existe dès la naissance. Et elle disparaît parce qu’elle n’est pas entraînée.

A terme, cette expérience pourrait permettre de diagnostiquer les problèmes de connexion entre la vision et la locomotion chez des nourrissons à risque. En attendant, pas d’inquiétude si votre bébé ne marche pas dans les bras du pédiatre.

La position très fléchie dans le ventre de la maman peut en effet rendre l'extension difficile pendant quelques jours.

En savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus