Pédalez pour aller travailler, vous serez remboursé !

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a dévoilé mercredi 5 mars 2014 un plan d'action en faveur du vélo. Parmi les mesures phare : l'expérimentation d'une indemnité kilométrique pour les salariés qui utiliseraient leur bicyclette pour aller travailler.

Rédigé le

Aller au boulot en vélo, un acte bientôt remboursé ?

On estime que 3 millions de Français utilisent le vélo en tant que mode de déplacement quotidien et que 17 millions en font au moins une fois par semaine.

Pour encourager cette pratique, le plan d'action présenté le 5 mars 2014 par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, prévoit l'expérimentation d'une indemnité kilométrique pour les trajets domicile-travail effectués grâce à ce moyen de transports. Cette indemnité serait calculée sur la base d'un barème de 25 centimes le kilomètre. Une mesure qui sera ensuite évaluée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Selon le ministère, si la mesure était généralisée avec un abattement de charges incitatif elle entraînerait un manque à gagner de 110 millions d’euros pour les comptes sociaux, mais cette somme serait largement compensée par les effets bénéfiques de la pratique du vélo, en particulier sur la santé.

Selon l'Observatoire régional de santé d'Ile-de-France (ORS), les bénéfices de la pratique régulière du vélo sont vingt fois supérieurs aux risques. Marcher 30 minutes par jour ou pédaler pour aller travailler, associés à une alimentation équilibrée, permettent de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires mais aussi de cancers. Des effets bénéfiques sur la santé mentale ont également été démontrés.

Il n'y a quasiment aucune contre-indication à ce sport à part quelques problèmes orthopédiques bien spécifiques. Même en cas d'arthrose, la pratique du vélo n'est pas déconseillée : au contraire, elle peut favoriser le bon fonctionnement des articulations.