Naître sans pouce : l'index à la rescousse !

Pourriez vous vivre sans pouce ? La réponse est non ! C’est la pince formée par le pouce et le reste des doigts qui nous permet d’évoluer quotidiennement dans notre environnement, de saisir des objets. Mais que se passe-t-il lorsqu’un enfant naît sans ce précieux outil ?

Rédigé le , mis à jour le

Naître sans pouce : l'index à la rescousse !
Sommaire

Le pouce et la main

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent le rôle du pouce.

Le pouce est le plus petit mais sans doute le plus important des doigts. Il en assure 40 % des fonctions totales. Pourquoi ? Parce qu'il est un composant essentiel de la "pince" que nous utilisons constamment dans la vie quotidienne. C'est ce pouce opposable qui a favorisé le développement de l'espèce humaine, en permettant la mise au point et l'utilisation des outils. 

Nous avons cinq doigts à chaque main : le pouce, l'index, le majeur, l'annulaire et l'auriculaire. Si ces quatre derniers doigts sont constitués de trois phalanges, le pouce, lui, a la particularité de n'en avoir que deux. Il est donc plus court mais plus robuste et surtout, il s'agit du plus précis des doigts. Autre différence, le pouce est le seul à disposer de huit muscles, dont le muscle opposant qui permet de faire fonctionner la fameuse pince. Essayez, vous pouvez le plier, l'écarter des autres doigts ou encore le tourner dans tous les sens et lui faire toucher quasiment toute la main.

Lorsque ce pouce est absent ou lorsqu'il ressemble à un petit moignon et qu'il n'est pas fonctionnel, on peut proposer une intervention. Mais il faut qu'elle soit faite assez rapidement, entre un an et 18 mois généralement, sinon l'enfant va prendre l'habitude de se servir de sa main sans utiliser son pouce.

 

 

 

 

 

Recréer un pouce à partir de l’index

Le chirurgien utilise l’index pour le placer au niveau du pouce absent

Lorsqu'un enfant naît sans pouce, il est possible d'en recréer un à partir de l'index. Cette technique s'appelle une pollicisation de l'index. Le chirurgien décale et tourne l'index de manière à recréer le rapport opposable entre le nouveau pouce et le reste des doigts.

Généralement les enfants arrivent à se servir de leur nouveau pouce assez rapidement après l'opération. La rééducation n'est pas obligatoire, souvent le seul fait de se servir de ce pouce dans la vie quotidienne pour jouer, attraper les objets... suffit pour que le cerveau intègre le changement. Le nouveau pouce va grandir normalement.

 

Retrouver un aspect esthétique du pouce

Louis, atteint du syndrome de Holt-Oram, avait un an quand il a subi sa première opération du pouce

L'hypoplasie congénitale du pouce peut être isolée ou faire partie d'une maladie associant plusieurs malformations. Louis est atteint du syndrome de Holt-Oram, une maladie qui associe des malformations cardiaques et des anomalies du membre supérieur. En l'occurrence Louis est né avec deux index, mais pas de pouce.

Louis va bientôt bénéficier d'une opération qui va permettre de renforcer son pouce en déplaçant un muscle. Il est également possible d'envisager des rajouts de graisse prélevée dans l'abdomen pour élargir un peu ce doigt qui peut sembler trop menu.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :