Mémoire : de l'influence des odeurs en dormant...

Le sommeil pourrait être utilisé pour mieux mémoriser grâce à notre odorat, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Neuroscience, le 26 août 2012. Jusqu'à présent, le sommeil semblait consolider seulement les informations déjà rencontrées durant la journée.

Rédigé le

Mémoire : de l'influence des odeurs en dormant...
Mémoire : de l'influence des odeurs en dormant...

Lors de précédentes études, il avait été impossible d'apprendre de nouvelles informations verbales durant le sommeil. Les scientifiques avaient seulement réussi à montrer que durant les périodes de repos, le cerveau pouvait renforcer la mémorisation d'informations déjà rencontrées auparavant.

Ici, les chercheurs ont associé des mélodies à des odeurs plus ou moins agréables durant le sommeil de leurs cobayes. Comme ils l'auraient fait s'ils avaient été éveillés, les personnes ont pris de plus profondes inspirations quand les odeurs étaient agréables.

A leur réveil, l'écoute des sons seuls (sans stimuli olfactifs) a suffit à provoquer des inspirations plus où moins profondes chez les participants. Les chercheurs ont donc conclu que le sommeil induisait des associations nouvelles entre les sons et les odeurs.

Bien qu'il soit encore difficile de quantifier la portée et le potentiel de l'apprentissage des odeurs de cette façon, les chercheurs imaginent déjà des thérapies utilisant l'olfaction pour aider les personnes atteintes de troubles respiratoires durant leur sommeil.

Source : "Humans can learn new information during sleep", Nature Neuroscience, le 26 août 2012. Doi : 10.1038/nn.3193

En savoir plus