Mediator : enquête suspendue

L’une des instructions en cours à Paris dans l’affaire du Mediator a été suspendue jusqu’en décembre 2011 pour des raisons de procédure. La Cour de cassation a en effet estimé qu’il fallait régler une nouvelle demande de regroupement à Paris des différents volets du scandale sanitaire.

Rédigé le

Mediator : enquête suspendue
Mediator : enquête suspendue

Jacques Servier, le PDG des laboratoires Servier, mis en examen pour tromperie et escroquerie, ne sera pas reçu par le juge, comme prévu le 9 novembre 2011. C’est la conséquence de la décision de prise par la Cour de cassation, jeudi 27 octobre 2011.

La Cour de cassation a en effet fixé au 7 décembre l'examen de la "requête en règlement de juges", déposée par Jacques Servier, et rendra sa décision quelques jours plus tard. D'ici cet arrêt, la Cour a suspendu toutes les instances en cours pour "tromperie et escroquerie".

Une telle suspension d'instruction est extrêmement rare. "C’est une manoeuvre de retardement de Servier" et une "mauvaise nouvelle pour les patients" a dénoncé le député PS Gérard Bapt, qui a présidé la mission parlementaire sur le Mediator.

Le Mediator®, médicament essentiellement destiné aux diabétiques en surpoids, a été largement utilisé comme coupe-faim. Retiré du marché en novembre 2009, il serait responsable de 500 à 2.000 décès.

En savoir plus :

 

 

 

Sponsorisé par Ligatus