Les valvulopathies : une contre-indication à la pose d'implants dentaires ?

Pourquoi les implants dentaires sont-ils interdits pour les opérés cardiaques ayant une valve mitrale mécanique ?

Rédigé le , mis à jour le

Les valvulopathies : une contre-indication à la pose d'implants dentaires ?

Les réponses avec le Dr Mithridade Davarpanah, médecin stomatologiste, parodontiste et implantologiste :

"Il y a un consensus en France. La valvulopathie est un facteur de risque. Aux Etats-Unis, on peut poser des implants dentaires à des opérés cardiaques ayant une valve mitrale mécanique. La législation va donc peut-être évoluer en France, il y a de nombreuses réunions entre les cardiologues, les chirurgiens cardiaques, les stomatologistes et les chirurgiens maxillo-faciaux. Je pense que cela va évoluer.

"Cela est dû à l'historique des implants car il y a deux générations pour les implants. Avant, il y avait des implants sous périostés et on avait un taux d'échec d'environ 75%, ce qui est élevé. Les médecins de l'époque ont alors demandé à éviter la pose d'implant chez des patients qui présentent des facteurs de risque ou qui ont des valvulopathies. Maintenant les chirurgiens orthopédistes travaillent proprement, ils ont introduit l'aseptie, des protocoles chirurgicaux rigoureux. Et depuis le protocole suédois sur l'ostéo-intégration du professeur Bränemark, la culture a changé et tout a changé. Je pense donc que les choses vont aussi évoluer pour les valvulopathies."

En savoir plus

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus