Le commerce de l'échographie fœtale

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français met en garde contre le commerce des échographies foetales ayant pour but de donner aux parents une vidéo de leur foetus.

Rédigé le

Le commerce de l'échographie fœtale

Interview du Pr. Jacques Lansac, président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français,
invité du "Magazine de la santé", sur France 5, le 5 décembre 2011.

Elles n'ont aucune finalité médicale mais offrent aux parents le souvenir des premières images de leur enfant. Les échographies foetales, en trois ou quatre dimensions, sont devenues un marché très lucratif en France. Pour 60 à 140 euros certains centres d'échographies proposent aux femmes enceintes des packs comprenant vidéos et photographies du foetus dans le ventre maternel.

Mais ces images anatomiques, réalisées à but essenitellement commercial, présenteraient un risque pour la santé du foetus. Lors d'une échographie médicale traditionnelle, en effet, le faisceau d'ultrasons est constamment déplacé et réglé au minimum. En revanche, dans le cas d'une échographie "souvenir", l'exposition aux ultrasons est prolongée et se focalise sur "la face et les organes génitaux" explique le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les médias :

Et aussi :