Echographie : des images spectaculaires

Un nouveau logiciel permet d'obtenir des images en 3D d'une précision surprenante, comme si le fœtus avait été filmé in utero. L'occasion de faire un point sur cette technique échographique, ses avantages et ses limites.

Rédigé le , mis à jour le

Echographie : des images spectaculaires

Des images spectaculaires, d'une précision encore jamais vue... Comme si ces futurs nouveaux-nés avaient été filmés in utero. Ces images ont été prises par le Dr Bernard Benoit, du centre hospitalier Princesse Grace de Monaco. Avec une simple sonde échographique, et un nouveau logiciel dernier cri.

La 3D haute définition in utero

 

L'apparition à la fin des années 90 de l'échographie 3D a déclenché chez certains futurs parents une envie de photos souvenirs in utero à laquelle se sont pliés quelques cabinets spécialisés, au grand dam de la majorité des échographistes. Si elle a été largement décriée pour son utilisation "souvenir", c'est que l'échographie est avant tout un geste médical. Mais la 3D est-elle vraiment utile ?  Est-elle dangereuse pour le foetus ?  Petite mise au point sur l'échographie fœtale.

Qu'est ce que l'échographie ?

L'échographie est une technique d'imagerie qui utilise des ondes ultrasonores hautes fréquences pour produire des images d'organes, de tissus ou de flux sanguins à l'intérieur du corps humain. Ces ondes, envoyées par une sonde, sont réfléchies à l'intérieur du corps par les différents tissus présents sur leur trajet. Les échos de ces ondes permettent ensuite de reconstruire une image.

Comment fonctionne une échographie 3D ?

L'échographie 3D fonctionne de la même manière, avec le même appareil échographique, c'est un logiciel qui reconstruit par la suite une image en 3D avec les informations envoyées par la sonde.

Dans quels cas l'échographie 3D est-elle utilisée ?

Les échographistes l'utilisent en complément de la 2D, pour affiner un diagnostic, ou pour illustrer leur propos face à des non-spécialistes. "Le dépistage prénatal se fait en 2D, car nous, les échographistes, savons lire et comprendre ces images", explique le Dr Bernard Benoit, "la 3D est juste un outil supplémentaire pour un meilleur diagnostic." Tout particulièrement pour les malformations de la face.

Que penser des échographies 3D "souvenir" ?

Les échographistes, ainsi que l'Afssaps, déconseillent aux femmes enceintes de subir des échographies dans un but non médical, afin de ne pas exposer inutilement le fœtus aux ultrasons.

Le Dr Roger Bessis, du Collège français d'échographie fœtale, insiste : "Aujourd'hui, il n'y a aucune preuve de la dangerosité des ondes ultrasonores, mais il n'y a pas de preuve non plus de leur inocuité. C'est un acte médical, et comme tout examen, il n'est pas anodin. Il est donc inutile de faire subir à un fœtus une échographie si celle-ci n'apporte aucun bénéfice à l'enfant."

Les ondes produisent deux effets sur les tissus humains en les traversant : un effet thermique et un effet mécanique. Ces effets sont quasi nuls quand la sonde ne cesse d'être déplacée. Mais le geste n'est pas le même lorsqu'il s'agit d'une échographie souvenir. "Lorsque je fais une échographie, ma sonde est en perpétuel mouvement, je ne reste jamais très longtemps au même endroit", raconte le Dr Roger Bessis. "Alors que pour une échographie souvenir, la sonde va s'attarder sur le visage, les mains, les pieds, les organes génitaux... pour acquérir la meilleure image. Et le temps d'exposition est beaucoup plus long. Aucun médecin ne peut aujourd'hui assurer que ça ne comprend aucun risque pour le fœtus."

Puis-je demander à mon échographiste, lors d'une échographie médicale, de me montrer mon bébé en 3D ?

"C'est à l'échographiste de décider", concède le Dr Roger Bessis. "Une échographie demande un potentiel d'attention important. Lorsque un échographiste n'est pas concentré sur son travail, il y a toujours un risque de manquer quelque chose..."

En savoir plus :