La chimiothérapie peut-elle engendrer des vertiges ?

La chimiothérapie peut-elle engendrer des vertiges ?

Rédigé le , mis à jour le

La chimiothérapie peut-elle engendrer des vertiges ?

Les réponses avec le Dr Didier Bouccara, ORL :

"Certains médicaments utilisés pour la chimiothérapie (les sels de platine) sont des médicaments toxiques pour l'oreille interne. Ils vont détruire certaines cellules de l'oreille interne, celles qui sont dédiées à l'équilibre. En général, cela se traduit dès les premières cures de chimiothérapie par une instabilité. Et parfois des symptômes auditifs, des bourdonnements, des sifflements d'oreille sont associés.

"Le plus souvent à l'arrêt de la chimio, les troubles de l'équilibre sont réversibles mais on recommande un suivi par l'ORL dès le premier symptôme pour discuter avec l'oncologue si oui ou non on continue ce produit, est-ce qu'on adapte avec d'autres médicaments… Mais c'est une toxicité possible."

En savoir plus sur les vertiges

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus