Hôpital : une interprète pour mieux comprendre les maux

Lorsque des personnes ne parlant pas bien le français sont à l'hôpital, il est parfois difficile pour elles d'expliquer leurs symptômes, mais aussi de comprendre les consignes des médecins… Pour les aider, certains hôpitaux disposent d'interprètes dans toutes les langues.

Rédigé le , mis à jour le

Hôpital : une interprète pour mieux comprendre les maux

Emrie Bursuk est interprète en langue turque à l'hôpital Lariboisière à Paris depuis 20 ans. Elle a un bureau à l'hôpital, mais est en fait salariée de l'association Inter-Services Migrants.

Adresse utile :

Sponsorisé par Ligatus