Fibromyalgie : quelle prise en charge psychologique ?

Le suicide me semble la seule solution car je n'ai plus de vie de mère, d'épouse, de femme. Plus de travail, de sport, de plaisir. La prise en charge psychologique est-elle souvent proposée en cas de fibromyalgie ?

Rédigé le , mis à jour le

Fibromyalgie : quelle prise en charge psychologique ?

Les réponses avec le Pr Serge Perrot, rhumatologue :

"Dans un centre de la douleur, quelle que soit la douleur, qu'il s'agit de douleurs du dos, des douleurs de la fibromyalgie ou des douleurs du zona... la prise en charge psychologique est indispensable. Elle commence déjà par l'équipe qui va recevoir le patient, qui va croire à cette douleur, qui va écouter le patient et qui va essayer de voir dans sa vie quelles ont été les conséquences de cette douleur qui détruit toutes les dimensions de la vie des patients. Ensuite, selon les cas, la prise en charge pourra prendre la forme d'ateliers de groupe, de relaxation, de l'hypnose ou une psychothérapie si on voit qu'il y a des conflits, des difficultés existentielles chez certains de nos patients."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

Sponsorisé par Ligatus