Ch@t : Zona

Ch@t du 26 octobre 2010 : Les réponses des docteurs Alain Serrie, médecin spécialiste de la douleur et Vianney Mourman, médecin de l'équipe mobile de soins palliatifs à l'hôpital Lariboisière (Paris).

Rédigé le

Ch@t : Zona
Ch@t : Zona
Sommaire

Les réponses du Dr Alain Serrie, médecin spécialiste de la douleur

  • Ma fille de 19 ans a fait un zona sur chacune des oreilles à 2 reprises, à 2 années d'intervalle. Elle a eu la varicelle à l'âge de 8 mois. Aura-t-elle du zona toute sa vie ?

Ce n'est vraiment pas de chance, à l'âge de 18 ans, il y a peu de probabilité pour avoir des douleurs chroniques.

  • Savez-vous si les guérisseurs ont déjà soigné ou apaisé des zonas occulaires ?

Ce type de traitement peut s'envisager qu'après avoir essayé ceux qui ont fait preuve de leur efficacité (faible ou importante). Il ne faut pas tomber dans un engrenage, il faut savoir que l'effet placébo, en matière de douleur, donne 30 à 40 % de résultats.

  • J’ai eu un zona il y a un an au niveau rachidien. Depuis j’ai souvent mal au dos. Est-ce que le zona peut abîmer les nerfs ?

Le virus du zona va atteindre les nerfs ou fibres nerveuses et en particulier celles qui véhiculent la sensation du toucher et du tact. C'est la raison pour laquelle les douleurs peuvent exister.

  • Ma belle mère de 75 ans souffre d'un zona depuis 5 mois. Elle a toujours une rougeur, est-ce normal ? Ses douleurs vont-elles disparaître un jour?

Les douleurs restent plus fréquentes avec l'âge. Il faut un traitement anti-douleur adapté. Si les brûlures sont très fréquentes un conseil : consultez un centre de prise en charge de la douleur quand votre médecin traitant a épuisé les traitements qu'il vous propose.

Oui, mais essayez en première ligne les traitements qui ont fait leur preuve scientifiquement.

  • Le zona existe-t-il sur le cuir chevelu ? Un zona sur le cuir chevelu donne-t-il plus de suites neurologiques ?

Non pas plus que d'autres localisations mais la localisation frontale donne plus de douleurs que les autres localisations.

  • Est-ce que le zona se soigne facilement ?

Le traitement du zona lui même sont les anti-rétroviraux à avoir dans les premières 74 heures.

  • Est-il vrai que le zona est une maladie contagieuse et comment se transmet-il ? Directement ou indirectement ?

Oui dans les 20 jours qui suivent l'éruption, le virus est localisé dans les vésicules. Quand il y a des croûtes il n'y a plus de risques.

  • Les lumbagos peuvent-ils être une conséquence du zona ? (Zona que j’ai eu sur le nerf sciatique).

Non, ce sont deux pathologies différentes (pour le lumbago) par contre la radiculalgie (douleurs non pas dans le dos mais dans le membre inférieur avec une éruption sur ce trajet) peut être en rapport avec le zona.

  • Existe-t-il un traitement pour un zona de plus de 20 ans ? Une partie du visage de mon père est paralysée, y a-t-il un remède ou n’y a t-il plus rien à faire ?

On peut toujours faire quelque chose. Consultez dans un centre anti-douleur, même 20 ans après ce n'est pas le délai qui est important.

  • Les douleurs et symptômes neuropathiques apparaissent-ils uniquement sur le côté (droit ou gauche) du corps qui a subi le zona ?

Oui sur un coté. De façon bilatéral c’est extrêmement rare.

  • Les crèmes sont-elles efficaces pour le zona ? Sont-elles plutôt complémentaires ?

Les pommades contenant des anesthésiques locaux pevent diminuer la douleur.

  • J’ai eu un zona en 2008 à la suite d’une chute et j’ai eu très peur. J’ai bien été soignée par mon médecin mais j’ai toujours une insensibilité à la jambe gauche et des douleurs que faire ?

N'aillez pas peur, consultez dans un centre anti-douleur, l'engourdissement est dû au zona très probablement.

  • Recommandation ou non du vaccin contre la varicelle pour les jeunes enfants en lien avec la survenue ultérieure de zona. Ma fille hésite à faire vacciner son fils de 13 mois, que conseillez-vous ?

Il y a des indications précises, parlez en avec votre médecin.

  • Comment peut-on distinguer un zona d’une poussée d’acné ?

En phase aigüe, le zona entraine des douleurs.

  • Est-il possible de soigner un zona survenu il y a 20 ans sur une personne de 70 ans ? Une partie du visage englobant l’œil est paralysée, peut-on encore faire quelque chose ?

Oui, consultez un centre anti douleur et bien entendu votre médecin avant.

  • Des douleurs intenses entre le sternum et la colonne vertébrale m’ont valu une hospitalisation en urgence. Soigné par morphine, le zona est apparu au bout de 4 jours. Depuis des mois j’ai des vertiges et une IRM a montré des protrusions, des compressions de disques et des pincements du canal médullaire. Y a-t-il un lien ?

Il n'y a pas de lien entre poussée aiguë rhumatologique et zona.

  • Comment refaire son immunité pour éviter les récidives ?

Il faut une bonne hygiène de vie, du repos, une alimentation saine...Pas de médicaments spécifiques.

  • Je ne comprends pas la portée des antidépresseurs pour soulager les douleurs post zostériennes ?

Les anti-dépresseurs à faible doses sont antalgiques, à fortes doses ils sont anti-dépresseurs. Il est classique de proposer des anti-dépresseurs pour traiter la douleur de fond qui est continue.

  • Vu l’inefficacité des antidépresseurs, la prégabaline serait-elle recommandée ?

Oui vous pouvez essayer, parlez en avec votre médecin.

  • Y a t-il un autre antiviral que la valaciclovir ? Je fais rechute sur rechute d’herpès de la cornée avec un zona ophtamologique et au thorax.

Oui parlez en avec votre médecin.

  • Le zona  faciale engendre-t-il nécessairement une douleur ou peut-il engendrer seulement des démangeaisons et une sensation de brûlure ?

Vous pouvez avoir l'un ou l'autre ou les deux.

  • Je prends de la prégabaline pour calmer les douleurs du zona  2 à 3 fois par jour. J’ai un zona depuis 3 ans, puis-je espérer qu’un jour ces fameuses douleurs disparaissent ? Est-ce possible ?

Plus vous êtes jeune et plus vous avez de chance de voir diminuer ou disparaître les douleurs.

  • Y a t-il une relation entre le zona et la prothèse mécanique cardiaque ? Car j’ai eu le zona juste après une chirurgie cardiaque.

C'est parce que vous avez eu des traitements pour l'immunité après votre prothèse cardiaque.

  • Je suis transplanté depuis 2008 sous triple immunosuppression dont 20 mg de prednisone. Les douleurs ont commencé le 14/10 avec un pic très fort du 17/10 au 21/10. Sans diagnostic de certitude car peu d’éruption sur la cuisse, la valaciclovir prescrit depuis le 21/10 a nettement diminué les douleurs du bas du dos (niveau L2) qui sont maintenant supportables. Y a-t-il un intérêt à continuer le clonazepam prescrit aussi depuis le 21/10 à : 2 gouttes le matin, 2 le midi et 5 le soir ? A-t-il un effet sur d’éventuelles douleurs post zosteriennes ?

Le clonazepam n'a pas fait sa preuve d'anti-douleur, parlez en avec votre médecin pour d'autre médicaments spécifiques des douleurs du zona.

Les réponses du Dr Vianney Mourman, médecin

  • J'ai eu la varicelle à l'âge de 23 ans après avoir soigné une personne âgée atteinte d'un zona. Je suis plus à risque, sachant que je suis soignée pour dépression chronique ?

Non vous n'êtes pas plus à risque, vous êtes porteuse d'un virus comme toutes les personnes qui ont eu une varicelle, quel que soit leur mode d'infection.

  • A partir de quel âge peut-on avoir un zona ?

On peut avoir un zona dès lors qu'on a déjà eu une varicelle.

  • J'ai eu un zona à 20 ans soigné par un traitement utilisé pour tout autre chose sur les soldats en Indochine (ou au Vietnam je ne sais plus). Je n'ai jamais ressenti aucune douleur et jamais aucune récidive ! Pourquoi ce traitement n'a pas été généralisé ?

Il est difficile de vous répondre car nous ne savons pas quel traitement vous a été donné. Pour l'instant le seul traitement validé consiste en des antirétroviraux administrés précocement lors du zona.

  • Mon frère a un zona dans l'oeil. Quels sont les traitements ? Le virus peut-il disparaître ?

Le traitement du zona oculaire doit être fait par un ophtalmologiste. Le virus reste présent dans l'organisme, mais il n'est pas obligé de se remanifester.

  • Que pensez-vous de l'utilisation des huiles essentielles (Niaouli, Ravintsara)?

Ce n'est pas considéré comme un traitement de référence, peut être y a t-il une place tout au moins en ce qui concerne le confort du patient.

  • Y a t-il un lien avec l'herpès et les douleurs neuropathiques ?

Les virus comme l'herpès responsables du zona peuvent provoquer des douleurs neuropathiques car ce sont des virus qui ont un fort tropisme pour les nerfs. En les infectant, ils peuvent provoquer des lésions qui provoquent des douleurs neuropathiques.

Ce n'est pas le traitement de référence, mais cela peut contribuer à la gestion de la douleur, au même titre que la sophrologie, la relaxation ou l'hypnoanalgésie.

  • Mon médecin m'a également parlé du Clonazépam que j'ai refusé (ce médicament m'effraie). Y a-t-il d'autres médicaments efficaces pour soulager les douleurs liées au zona ? J'ai essayé des antalgiques, mais peu efficaces !

Le traitement du zona réside en la prise d'antirétroviraux, le traitement de la douleur lors du zona réside dans les paliers oms (douleurs nocicéptives) et le traitement des douleurs post zostériennes : douleurs apparaissant à distance, au plus tôt quelques semaines après la phase vésiculeuse, consiste en des antidépresseurs ou des anticonvulsivants car ils agissent sur les douleurs neuropathiques provoquées par le virus.

Je vous renvoie à ma réponse sur l'acupuncture.

  • Quels sont les symptômes des douleurs neuropathiques ?

Des douleurs sur un territoire nerveux, avec des sensations de brûlure, de picotement, d'élancement, de décharge électrique accompagnés ou non de déficits sensitifs ou moteurs.

  • Pourquoi on a mal quand on a un zona ?

Avant l'éruption, le virus colonise le nerf : cela provoque des douleurs à type de brûlure, douleur neuropathique pendant l'éruption, la peau est abimée, il y a une plaie, une inflammation : douleur nociceptive (de l'organe qu'est la peau) après l'éruption, le nerf peut être lésé, c'est à nouveau une douleur neuropathique.

  • Le vaccin contre la varicelle empêche-il de l'attraper à vie ? Est-ce donc efficace pour ne pas avoir de zona ? Existe-t-il un vaccin contre le zona lui-même ?

Ce vaccin protège en théorie de ce virus. Eventuellement demander conseil auprès de votre médecin traitant.

  • Le zona peut-il s'étendre sur les faces droites et gauches du visage ?

Oui, si les nerfs innervant les hémifaces droites et gauches sont atteint de façon concomitantes.

  • Lorsqu'on côtoie une personne qui a un zona, que faut-il faire pour éviter une contamination ? Si on touche, par exemple, un objet qu'elle a elle-même touché ?

Si vous avez déjà eu la varicelle, vous ne risquez pas une nouvelle contamination, sinon, l'on considère que la personne est transmettrice tant qu'elle présente des suintements sur ses plaies. Des consignes simples d'hygiène sont à observer : Lavez vous les mains, éventuellement avec les solutions décontaminantes. Evitez le contact si vous êtes enceinte.

  • Lorsqu'une personne a un zona, c'est qu'elle a été contaminée ou est-ce la varicelle qui ressurgit dans l'organisme ?

Lorsqu'une personne présente un zona, c'est le virus qu'elle a déjà contracté auparavant qui se remanifeste : elle a déjà fait une varicelle avant, (qui peut avoir été discrète). Le virus reste alors présent dans le système nerveux et réapparait sous forme de zona.

  • Y a-t-il un taux de VVZ de référence pour indiquer un zona  ?

Le diagnostic est avant tout clinique.

  • Je suis suivie pour un lupus sous cortico et immunosuppresseur, j'ai eu un zona (fort avec des démangeaisons). Je suis allée voir 2 fois un guérisseur, inefficace, tout en étant sous traitement médicamenteux. J'ai eu des douleurs post-zostériennes sans réactivation du virus, guéries depuis. Suis-je susceptible d'en redévelopper ?

Le zona réapparait d'autant plus qu'on est immunodéprimé. il est donc possible que vous ayez d'autres zona. Il parait nécessaire si les symptômes apparaissent de consulter rapidement (dans les 48 heures du début) votre médecin pour avoir un traitement antirétroviral pour diminuer les symptômes et de prévenir les douleurs post zostériennes.

  • Ayant déjà eu un zona, et étant immunodéprimée, si je côtoie un personne qui a la varicelle suis-je susceptible d'en redévelopper un ?

A priori non, vous avez déjà "le virus en vous".

  • Peut-on soigner un zona survenu 20 ans auparavant sur une personne de 70 ans ? Une partie du visage englobant la périphérie de l'œil est paralysée ... Y a t-il un remède ?

On peut traiter les symptômes douloureux s'ils persistent.

  • Un zona peut-il apparaitre et disparaître sur une période de 1 an en suivant aucun traitement ?

Demandez l'avis de votre médecin ou à un infectiologue. Je peux surtout vous répondre sur les douleurs liées au zona.

  • Ok, vous dites que c'est du aussi à une baisse d'immunité. Peut-on donc prendre des précautions vis à vis de l'immunité ?

C'est une vaste question dont vous pouvez vous entretenir avec votre médecin traitant. Une bonne hygiène de vie s'impose en premier lieu...

  • De quelle manière se transmet le virus du zona, et si on salut une personne porteuse est-ce qu'elle peut nous transmettre la maladie ?

Si vous n'avez pas déjà eu la varicelle, le risque ne peut être écarté.

  • Comment agissent les anticonvulsivants ? (Merci pour votre réponse sur les antidépresseurs ).

Un peu sur le même principe : les anticonvulsivants modifient la perméabilité des nerfs aux ions et le message douloureux peut alors être bloqué.

  • Mon père a eu un zona il y a plus d'une année, y a-t-il des risques de récidives ?

Oui, il est porteur de l'herpès virus et peut redévelopper un zona.

  • Que reste t-il comme alternative de traitement, pour ma mère âgée de 88 ans, qui a un zona intercostal depuis 2 ans, déclaré après 72h, et n'ayant pas supporté les antalgiques et encore moins le Prégabaline même à faible dose. Essai de magnétiseur : pas de résultat. Elle souffre énormément, physiquement et moralement.

Reconsultez votre médecin traitant, éventuellement il peut réadresser votre mère sur un centre de traitement de la douleur.

  • Lorsqu'on soigne un enfant d'une varicelle, peut-on alors développer un zona ?

Si vous n'avez pas eu la varicelle, vous pouvez développer une varicelle, si vous l'avez déjà eu, le virus dont vous êtes porteur ne va pas se réactiver pour autant. Une grande proportion de la population a déjà eu la varicelle, et est en contact avec des nouveaux cas de varicelles (pensez au personnel des crèches, des dispensaires, des écoles) et heureusement ne déclarent pas à chaque fois un zona...

  • Ai-je une raison de penser être susceptible d'avoir un zona ophtalmique, moi qui ai déjà eu de nombreux zonas dont le plus douloureux et long a été au larynx ?

Vous pouvez comme toute personne porteuse de l'herpès virus développer un zona ophtalmique, mais rien ne rend les choses obligatoires...

  • J'ai 67 ans des douleurs post zona au thorax depuis trois ans, outre le traitement que je suis, j'ai un médecin qui est très à l'écoute, puis-je imaginer qu'un jour les douleurs disparaissent ?

Un spécialiste a déjà répondu à cette question. Merci de consulter les réponses du ch@t.

  • J'ai une dernière question : pourquoi dit on qu'une femme enceinte ne doit pas être en contact avec quelqu'un qui à la varicelle ?

Car si elle n'a pas déjà eu la varicelle, elle peut l'attraper et l'infection peut être dangereuse pour le fœtus, provoquant éventuellement des malformations.

  • Est-ce possible de supprimer les douleurs suite à un zona facial ?

Oui, il y a des traitements contre les douleurs post zostériennes : antidépresseurs et/ou anticonvulsivants. Les traitements antalgiques masquent la douleur mais n'agissent pas sur la cause : les lésions neurologiques qui ont leur propre évolution.

  • Merci pour votre réponse Dr, j'avais oublié de vous citer ce médicament qui a été également essayé ! Elle ne supportait rien sur la peau à part froid et talc. Je pensais à l'acupuncture , et au centre anti douleurs ? Qu'en pensez-vous !

Les sensations douloureuses sur la peau à l effleurement, au contact sont un des signes des douleurs neuropathiques consultez votre médecin qui vous adressera éventuellement sur le centre antidouleur.

 

En savoir plus

Le zona se manifeste par des éruptions cutanées douloureuses le long d'un nerf ou d'un ganglion nerveux. La plupart d'entre nous porte le virus du zona puisque ces éruptions surviennent en conséquence de la réactivation du virus qui cause la varicelle. Cette réactivation dépend de facteurs particuliers dont le principal est l'âge et une diminution des défenses immunitaires.

En savoir plus

Dossiers sur Bonjour-docteur.com :

Questions/réponses :

Sur le forum :

 

Sponsorisé par Ligatus