Ch@t : Grippe A, faut-il craindre la vaccination ?

Ch@t du 26 octobre 2009 Avec les réponses Pr. Bruno Lina, virologue, du Dr Vincent Daneluzzi, infectiologue à l'hôpital Max-Fourestier de Nanterre, et du Dr Michel Cymes.

Rédigé le

Ch@t : Grippe A, faut-il craindre la vaccination ?
Ch@t : Grippe A, faut-il craindre la vaccination ?
Sommaire

Les réponses du Pr. Bruno Lina, virologue

La vaccination chez les patients séropositifs est recommandée. Toutefois cette décision doit être prise avec le médecin qui vous suit. En fonction du statut de votre infection (stade), différents vaccins peuvent être proposés. Un essai clinique de la vaccination des séropositifs est en cours à Paris.

Durant la grossesse, il est observé que l'infection chez la mère pose un problème. Le sur-risque est de 40 à 50 fois par rapport à la femme qui n'est pas enceinte.

  • Pourquoi ne pas rendre obligatoire comme pour certains vaccins pour les professionnels de santé ?

C'est un choix ministériel, l'objectif a été de convaincre plutôt que d'obliger.

  • Le vaccin sans adjuvant, avec virion entier, peut-il être à l'origine du syndrome de Guillain Barré ?

Oui, on estime le risque à 1 par million de vaccinés. Rappelez vous que la grippe provoque un Guillain Barré, dans un cas sur 50 000 à 100 000 infectés.

  • Pourquoi dans d'autres pays d'Europe (Espagne, Italie...), on ne parle quasiment pas de la grippe ou du moins pas comme en France ?

Le plan pandémique est moins abouti. De plus les médias ont peut-être d'autres préoccupations !

Oui, en cas d'allergie vraie à l'œuf.

  • En quoi la grippe A est-elle plus dangereuse que la grippe saisonnière ?

Il y aura de 5 à 7 fois plus de personnes atteintes, et les cas graves sont observés chez les jeunes. Donc minimum 3 à 5 fois plus de décès chez les jeunes si pas de vaccination ou de mesures d'hygiène.

  • Pourquoi y a-t-il tant de polémiques au sujet de ce vaccin ?

Par ignorance et du fait de la circulation abondante de ragots.

Oui.

  • Peut-on refuser la vaccination en centre pour une vaccination au cabinet de notre médecin traitant ?

Cette alternative est en cours de discussion actuellement. Il faut juste se rappeler que dans la salle d'attente du médecin, il peut y avoir des personnes grippées qui attendent à côté de personnes non vaccinées. Cela peut poser un problème.

Oui, pas de problèmes.

  • Un patient jeune diagnostiqué d'un syndrome de démyélinisation, et non pas de SEP, car pas de symptômes cliniques, faut-il se vacciner ?

Question complexe à voir avec le spécialiste. C'est une décision à prendre au cas par cas.

  • Pourquoi est-ce le vaccin sans adjuvant qui est conseillé aux femmes enceintes ?

Par principe de précaution. Les essais cliniques avec le vaccin adjuvanté ne sont pas faits pour ce groupe de patients.

  • J'ai la grippe A, je rentre en janvier en école d'aide soignante, y a-t-il un risque de l'attraper encore une fois ?

Non, si vous avez vraiment eu la grippe A, vous ne l'attraperez pas une nouvelle fois.

  • Peut-on vacciner un enfant à risque avec le vaccin sans adjuvant ou n'avons nous pas la possibilité de choisir ?

Il n'y aura pas de possibilité de choisir, en fonction de l'âge il se verra proposer un vaccin avec ou sans adjuvant.

  • Est-ce qu'en allaitant, le bébé recevrait un peu des anticorps créés par le vaccin ?

Oui.

  • Combien de femmes enceintes sont-elles mortes à cause de la grippe A (H1N1) ? Quel ratio grippe saisonnière/grippe A(H1N1) peut-on prendre en compte ?

La surmortalité chez la femme enceinte est très élevée (x 40). Ce n'est pas conservé avec la grippe saisonnière.

  • Je suis atteinte de sclérose en plaques et je me demande si je dois faire le vaccin. Est-ce que le fait de me faire vacciner n'est pas dangereux pour moi ?

C'est une décision à prendre avec le médecin qui vous suit.

  • J'ai 29 ans, j'essaie de tomber enceinte. Connait-on vraiment les risques à long terme de ce vaccin ?

Aujourd'hui aucun risque à long terme n'a été identifié. Le fait de tomber enceinte ne change rien.

  • Et les femmes allaitant ? Auront-elles droit au vaccin sans adjuvant ? Quelles données scientifiques a-t-on sur le passage dans le lait maternel des adjuvants ?

Les adjuvants ne passent pas dans le lait et les femmes allaitant recevront le vaccin avec adjuvant parmi les lots prioritaires.

  • Les infections à répétition que mes enfants ont depuis un mois sont-elles dues à cette grippe et celles-ci peuvent elles s'aggraver ?

Non, la grippe donne une infection aigüe de courte durée pour laquelle on guérit dans la plupart des cas en une dizaine de jours. Par contre, il existe d'autres virus respiratoires qui peuvent donner la grippe.

  • J'ai un bébé de 14 mois et mon pédiatre est contre la vaccination contre la grippe H1N1. Il me dit que cette grippe ne présente pas plus de risque que n'importe quelle autre grippe. Je ne sais pas quoi faire : dois-je insister auprès de mon pédiatre pour faire vacciner mon bébé ou a t-il raison de refuser le vaccin ?

Mon avis est que votre pédiatre n'a pas compris le danger chez les jeunes enfants, les recommandations des experts est de vacciner les enfants de moins de deux ans. Je vous engage à faire vacciner votre enfant.

  • Que pensez-vous de l'oseltamivir chez une femme enceinte ?

Pas de problème, il peut être donné à la femme enceinte.

  • J'essaie de tomber enceinte, dois-je me faire vacciner en priorité, comment faire ?

Non, de toutes les façons, le risque est après le troisième mois de grossesse.

  • Je suis infirmier dans un service hospitalier et je suis le seul à me faire vacciner (tout le service compris)... Comment je ferai quand mais collègues seront malades ? Je pense qu'il est de notre devoir de service publique de ce faire vacciner en nombre...

Vous avez raison. Essayez d'être convainquant pour vos collègues. Vous avez toute mon amitié.

  • Comment savoir si on a fait une grippe A ou une grippe classique sachant que le test n'est pas systématique ?

On ne peut pas savoir sans faire le test.

  • Des enfants en bonne santé doivent-ils être vaccinés ?

Oui, il peut leur être proposé la vaccination. La vaccination sera un choix des parents pour protéger leurs enfants (je vaccinerai les miens).

  • Asthmatique, quand va-t-on nous proposer la vaccination ?

Les asthmatiques font partie des gens prioritaires. Vraisemblablement leur vaccination commencera mi ou fin novembre.

  • Les enseignants de primaire font-ils partie des personnes à risques ? Serons-nous vaccinés en priorité ?

Non, pas de vaccins en priorité.

  • Quand les personnes prioritaires recevront le fameux courrier ?

Dans les jours qui viennent.

  • J'ai entendu dire que la vaccination ne protégerait qu'à 50-60 %, est-ce exact ?

Non, c'est entre 75 et 80 % d'efficacité vaccinale.

  • L'immunité avec le vaccin est-elle immédiate ?

Non, l'immunité se fait sous trois semaines.

  • Pouvez-vous confirmer que le fœtus ne risque rien si la femme enceinte se fait vacciner ?

Oui, les informations sur les vaccinations de la femme enceinte avec les vaccins sans adjuvants montrent qu'il n'y a aucun risque.

  • La psychose qui s'installe est-elle vraiment justifiée ?

Quelle psychose ? Ni celle contre le virus ni celle contre le vaccin ne sont justifiées.

  • Combien faudra-t-il d'injections pour la femme enceinte avec le vaccin sans adjuvants ?

Pour l'instant, deux injections mais cela pourra être réduit à une injection suivant les résultats cliniques.

  • Quand vraissemblablement la vague d'épidémie va-t-elle atteindre son pic et une fois le pic passé la maladie disparaitra-t-elle ou faudra-t-il compter encore avec elle ?

La maladie ne disparaitra pas mais changera de forme. Ce virus deviendra un virus saisonnier. Le pic épidémique est difficile à prévoir. On le verra 4 à 5 semaines après le début du phénomène épidémique en France.

  • Je suis allergique au formaldéhyde (excipient du vaccin grippe saisonnier). Puis-je me vacciner contre la grippe A ?

Il n'y a pas de formaldéhyde dans le vaccin contre la grippe A.

  • Je suis enceinte de 4 mois et je me suis fait vaccinée pour la grippe saisonnière mais pour la grippe A, je suis encore hésitante sachant que les risques et conséquences futures pour le bébé ne sont pas totalement connus et que d'un autre côté je préfèrerais prendre ce risque plutôt que de me retrouver avec la grippe donc avec des complications et donc risque de mortalité (aussi bien pour moi et pour mon bébé). Quel est le risque le moins élevé entre une mortalité possible sans vaccins et des conséquences possibles ultérieurement avec le vaccin H1N1?

Sans ambitguïté une mortalité possible sans vaccin.

  • Est-ce nécessaire après 80 ans ?

Oui, comme pour la grippe saisonnière.

  • Pouvez-vous rappeler les symptômes de la grippe A ?

Fièvre, toux, mal de tête, fatigue, douleurs musculaires, frissons tout ceci avec un début brutal.

  • Je reçois un vaccin contre les infections pulmonaires tous les 5 ans, suis-je protégée contre les complications respiratoires liées à la grippe A ?

Oui.

  • L'épidémie a-t-elle déjà commencé ?

En France, il est possible que nous soyons aux prémices.

  • Mon médecin m'a dit qu'il faudrait se faire vacciner tous les ans si je commençais cette année, est-ce vrai ?

Non, il n'y a aucune obligation que ce soit (ou nécessité) à se faire revacciner après un premier vaccin.

  • Quel serait le délai entre les 2 injections du vaccin sans adjuvants ?

Trois semaines.

  • Quand l'épidémie va-t-elle s'arrêter ?

Elle n'a pas encore commencée ! La vague épidémique durera de 8 à 12 semaines puis le virus persistera et se transformera en grippe saisonnière.

  • J'ai 57 ans, jamais vacciné contre la grippe. Est-il vrai qu'une fois vacciné (pour la grippe ou la A/H1N1) il faut continuer chaque année parce qu'on devient plus vulnérable ?

Non, c'est totalement faux (il n'y a pas de dépendance au vaccin).

  • L'entourage proche d'un nourrisson doit-il se faire vacciner ?

Oui, surtout si le nourrisson a moins de 6 mois.

  • Y a-t-il plus de risque à se faire vacciner quand on a une maladie auto-immune (hypothyroïdie-thyroïdite d'Hashimoto avec anticorps anti-thyroïdiens franchement positifs) ?

Il faut se protéger en utilisant préférentiellement le vaccin sans adjuvant. C'est une décision à prendre avec le médecin qui vous suit.

  • Le fait de manger sainement (vitamines dont C) peut-il aider à limiter les risques de complication ?

Une bonne hygiène de vie est toujours un avantage.

  • L'infection touche actuellement les USA. A-t-on appris quelque chose de nouveau sur le virus par rapport à ses conséquences dans l'hémisphère sud ?

La diffusion dans l'hémisphère nord semble plus rapide et intense que celle observée dans l'hémisphère sud. Il a été observé une mortalité infantile élevée aux USA. Méfiance.

  • Si je me fais vacciner contre la grippe saisonnière, combien de temps dois-je attendre pour me faire vacciner contre la grippe A ?

Trois semaines.

  • Ma maman a 75 ans et a souvent été vaccinée contre la grippe ! Elle a eu une embolie pulmonaire en mars 2009 et un cancer du sein sans métastase en juin (tumeur enlevée puis traitée par radiothérapie), quid du vaccin pour la grippe A, dans son cas, sachant qu'elle a déjà eu le vaccin contre la grippe normale il y a une semaine ?

Il faudra lui proposer le vaccin contre la grippe A quand ce sera possible.

Si votre pathologie est identifiée comme faisant partie de celles qui nous imposent d'utiliser le principe de précaution, vous aurez le vaccin sans adjuvant. A voir avec le médecin qui vous suit.

  • Le pédiatre de la crèche de ma fille nous a conseillé de nous faire vacciner d'abord contre la grippe saisonnière et ensuite contre la grippe A. Est-ce nécessaire ? Et dois-je le faire pour tous les membres de la famille ?

Oui, faites confiance à votre médecin.

  • Les médecins ne prescrivent pas de prise de sang pour détecter la grippe et donc personne n'est vraiment sûr du diagnostic ?

Le diagnostic est fait par un prélèvement nasal. Il n'est pas fait dans la plupart des cas et le diagnostic est donc clinique.

  • Quelles peuvent être les complications de la grippe A ?

Elles sont très nombreuses mais essentiellement des complications respiratoires (pneumopathies) et la décompensation des pathologies chroniques sous jacentes.

  • Quels sont les risques pour les obèses ?

Il est observé une surmortalité chez les grosses obésités.

  • Je suis enceinte et je dois accoucher le 11 décembre, le vaccin n'arrive t-il pas trop tard pour moi ? Je n'aurai pas le temps de faire les deux injections ?

La première dose permettra déjà de vous immuniser, il n'est jamais trop tard !

  • Si je suis vaccinée et que j'allaite mon bébé de moins de 6 mois (qui ne peut être vacciné), est-il protégé ?

Oui pour deux raisons : passage de anticorps durant la grossesse et protection du fait de l'allaitement. Toutefois cette protection ne dure que deux à trois mois.

  • Quel vaccin faut-il conseiller en priorité au personnel travaillant aux urgences ? Grippe A, grippe saisonnière, les deux ? Dans quel ordre et à quel moment ?

Les deux, l'ordre importe peu.

  • Peut-on être immunisé naturellement sans vaccin ?

Non, sauf si on a fait l'infection.

  • Est-ce que les enfants de moins de 2 ans sont considérés à risque même sans atteinte pulmonaire dans les antécédents médicaux ?

Oui, il n'y a pas besoin de facteurs de risques particuliers.

  • Ma fille de 4 ans fait de l'asthme allergique. Doit-on la vacciner contre la grippe A ?

Oui, elle fait partie des groupes à risques.

  • Que diriez-vous pour convaincre ceux qui ne veulent pas se faire vacciner car ils n'ont plus confiance ?

Le vaccin est utile pour soi, pour les proches et pour tous les autres.

  • Quels sont les vaccins connus qui ont un adjuvant ?

Papillomavirus, BCG, par exemple.

  • Pourquoi les médecins ont-ils des avis différents sur ce vaccin ?

Parce qu'ils représentent une population de plus de 100 000 individus avec des niveaux de connaissances variables.

  • Peut-on avoir réellement confiance dans ce vaccin alors que les personnels de santé doutent ?

Oui, le doute est maintenu par des rumeurs.

  • Je vais accoucher courant décembre, mon mari doit-il se faire vacciner pour protéger notre bébé et recevra-t-il un courrier de la Sécurité sociale lui aussi ?

Oui, il va recevoir le courrier.

  • Peut-on se faire vacciner quand on est enrhumé ?

Il vaut mieux ne pas être malade.

  • J'ai deux enfants (6 mois et 3 ans). Mon mari et moi devons nous nous faire vacciner pour les protéger ?

Il faudra vacciner vos enfants. Vous pourrez également le faire pour vous.

  • Comment être certain que les rumeurs colportées ne sont pas fondées ?

Les données scientifiques et les études réalisées sont très rassurantes. Après, il faut avoir confiance dans les experts visibles et ne pas croire les ragots colportés par des gens invisibles.

  • Mon médecin m'a dit que des risques à long terme existent suite à cette vaccination, cela fait quand même peur, qu'en pensez-vous ?

C'est une erreur. Objectivement le danger, c'est la grippe avec son cortège de complications et de décès. Dans l'absolu, il est impossible de vous certifier à 100 % qu'il n'y aura aucun effet secondaire à la vaccination. Le risque est toute fois très faible.

  • Un cas de conscience tout de même, mon bébé serait vacciné avec un virus sans adjuvant et ma fille avec adjuvant ! Difficile quand même ça fait un peu peur, je l'avoue ! Pourtant vous m'avez quasi convaincue de faire le vaccin !

Avant 2 ans, le système immunitaire des enfants n'est pas mature. Cela explique la différence.

  • Ma fille a 17 mois. Est-elle prioritaire ? Aura-t-elle le vaccin avec ou sans adjuvants ?

Elle est prioritaire avec le vaccin sans adjuvant.

  • On prévoit une surmorbidité et une surmortalité par rapport à une grippe saisonnière, mais à quoi cela est-ce dû ?

Deux causes : un plus grande nombre de cas et une agressivité légèrement supérieure de la grippe A.

  • Pourquoi les fonctionnaires des impôts sont-ils impliqués dans le plan de vaccination ?

Parce qu'ils font aussi les feuilles de paie !

  • Je ne comprends pas très bien. L'un de vous nous confie que le virus n'est pas très virulent tandis qu'un autre nous apprend que la mortalité est 7 fois plus élevée chez les jeunes ? Ce genre de contradiction sème le trouble dans la population, le concevez-vous ?

Parce que le nombre absolu de décès sera beaucoup plus important chez les jeunes et nettement moins important chez les vieux. C'est toute la difficulté de la compréhension d'une pandémie de grippe. Ce n'est pas les clients habituels qui seront touchés.

  • Il parait que pour savoir si c'est effectivement la grippe A, il convient de faire un test. Qu'il serait très cher (300 euros) et très peu remboursé par la Sécurité sociale (100 euros) et par dessus tout qu'il serait obligatoire lorsqu'un parent présente des symptômes grippaux pour la sécurité des enfants du foyer... Pouvez-vous faire un point sur les montants de remboursement de Sécurité sociale, et éventuellement prise en charge mutuelle ? Il est de temps de savoir si la grippe A fera partie de ces maladies où seuls les riches peuvent se soigner.

Le test n'est pas remboursé. Il n'est jamais obligatoire. Il est fait systématiquement chez les hospitalisés à la charge de l'hôpital. Il n'y a pas de tri en fonction des revenus.

  • Mêmes groupes à risques, mêmes symptômes... Finalement, pourquoi la grippe A semble-t-elle plus inquiétante que la grippe saisonnière ?

Parce que la taille de l'épidémie peut être beaucoup plus importante de 5 à 7 fois.

  • Si j'ai des cas de grippe A dans ma classe, dois-je prendre de l'oseltamivir car je suis enceinte ?

Oui. Sauf si vous avez été vaccinée. Décision à prendra avec votre médecin.

  • L'oseltamivir présente-t-il un risque pour la femme enceinte et son bébé ?

Non, aucun.

Groupe à risque une ou deux injections à voir.

  • Quelle est la durée d'immunisation pour le vaccin avec adjuvants ? Et le vaccin sans adjuvants ?

Les deux protègent plus de 6 mois, celui avec adjuvant probablement plus de 1 an. Un rappel (deuxième dose) permettrait certainement une protection plus longue.

  • Peut-on donner de l'oseltamivir à un nouveau-né ?

Oui.

  • Il y a pénurie du vaccin contre les infections pulmonaires !

Non, il faut demander à la pharmacie de le commander.

  • Je n'ai pas envie d'avoir un deuxième lymphome.

Jamais eu de lymphome induit par la vaccination contre la grippe.

  • Je suis toujours aussi perdu pour mon petit garçon de 28 mois asthmatique.

28 mois, groupe à risque : vaccin avec adjuvant.

  • Qui prescrit l'oseltamivir : le généraliste ou l'hôpital ?

Les deux.

  • Faut-il empêcher les enfants de fêter Halloween ?

Certainement pas.

  • Finalement que faut-il faire pour les enfants de moins de 6 mois ?

Vacciner l'entourage.

  • Pourquoi pas une vaccination en spray comme aux USA ?

Parce que le vaccin n'a pas d'AMM (autorisation de mise sur le marché) en France.

Il faudra probablement choisir un vaccin sans adjuvant. Il faut en parler avec le spécialiste qui vous suit.

  • Je suis enceinte. Je souhaiterais me faire vacciner. Comment procéder ? Dois-je attendre un courrier ou bien me présenter chez mon médecin ?

Attendre le courrier de l'Assurance-maladie.

  • J'ai 63 ans, donc né avant 1957, suis-je déjà immunisé ?

Vous n'êtes pas immunisé, mais il est probable que votre organisme ait été en contact avec un virus proche de celui de 2009.

  • Mon conjoint a une leucémie LLC débutante, le vaccin est-il recommandé, il a 65 ans ?

Tout dépend du stade de la maladie, la situation est à discuter avec l'équipe médicale qui suit votre conjoint.

  • J'ai reçu un courrier de la Sécurité sociale pour le vaccin grippe A pour ma fille de 4 ans, comment savent-ils si elle est plus à risque que son petit frère de 20 mois pour lequel je n'ai pas reçu de courrier ? Vacciner un enfant et pas l'autre ne me parait pas logique.

Il suffit d'une prescription récente pour votre fille (bronchodilatateur par exemple) pour qu'elle soit passée dans le groupe dit "à risque".

  • L'allaitement est-il efficace pour donner des anticorps au bébé ?

Oui, les anticorps passent dans le lait, bien sûr si vous avez eu la grippe A ou si vous avez été vaccinée.

  • Est-il nécessaire de se faire vacciner contre la grippe A alors que le vaccin de la grippe saisonnière contient la souche du virus H1N1 ?

Il ne s'agit pas du même virus, c'est un cousin et il n'y a pas de protection croisée.

  • Est-ce qu'un léger asthme est un facteur de risque ?

L'asthme est un facteur de risque, quelque soit sa gravité.

  • Faut-il attendre un délai entre les vaccins pour la grippe saisonnière et la grippe A ?

Trois semaines.

  • Est-il vrai que les vaccinés grippe saisonnière 2008/2009 ont moins de risque de contracter la grippe A (H1N1) ?

Non ! Deux études différentes (mexicaine et canadienne) parviennent à des conclusions opposées sur le sujet.

  • Est-ce qu'on est immunisé contre la grippe A si on l'a contractée une première fois ?

Si vous êtes certain d'avoir contracté la grippe A, alors oui, vous êtes immunisé.

  • Si je suis infecté par le virus grippe A avant la fin des 3 semaines post vaccination, suis-je en danger ?

Le risque s'atténue au fur et à mesure que le temps passe.

  • Je me fais vacciner demain contre la grippe saisonnière (je suis diabétique), dois-je attendre un peu pour faire le vaccin de la grippe A (je n'ai rien reçu de la Sécurité sociale) ?

Il faut attendre 3 semaines entre les deux vaccins.

  • A partir de l'année prochaine il y aura donc deux vaccins de grippe saisonnière ?

L'an prochain, la souche A (H1N1) sera incluse au vaccin "grippe saisonnière".

  • Nous sommes une famille de 5. Nos enfants ont tous les trois eu des bronchiolites bébés puis des bronchites asthmatiformes un peu plus vieux. L'année dernière le père et deux des enfants (9 et 5 ans) ont eu  une pneumopathie (seulement le père après la grippe, les enfants après une bronchite). Nous nous sommes donc vaccinés tous les cinq contre les infections pulmonaires en septembre. Est-ce suffisant pour nos enfants ou faut-il aussi qu'ils soient vaccinés contre la grippe A sachant qu'ils ne sont pas classés (à priori) à risques ?

Vous faites partie des groupes à risques (asthme, pneumopathie...) Il faut donc vous faire vacciner. Une infection à pneumocoques n'est pas la seule aggravation possible d'une grippe A.

  • Les femmes enceintes doivent-elles attendre la fin du mois de novembre pour se faire vacciner avec un vaccin sans adjuvant ?

Oui.

Oui car la personne devient un sujet à risque.

  • Je suis enceinte, le vaccin de la grippe saisonnière doit-il être aussi sans adjuvants ?

Le vaccin de la grippe saisonnière est sans adjuvants.

Les réponses du Dr Vincent Daneluzzi, infectiologue

  • Le vaccin contre la grippe saisonnière protège-t-il un peu contre la grippe H1N1 ?

Non, le vaccin dirigé contre le virus saisonnier ne protège pas contre le virus A (H1N1), ce sont des virus différents et donc il faudra deux vaccins différents.

  • Les personnes allergiques à l'œuf peuvent-elles recevoir le vaccin contre la grippe A ? Et la grippe saisonnière (qui est incubée dans l'œuf) ?

Non, l'allergie aux protéines de l'œuf est une contre-indication à la vaccination contre la grippe (saisonnière ou H1N1) en raison du mode de fabrication du vaccin.

  • Est-il vrai qu'il faille signer une décharge au moment de la vaccination indiquant que l'on renonce à tout recours en cas de complications dues au vaccin ? Vu sur un forum internet...

Non, il n'y a aucune décharge ou document à signer... En revanche, comme pour toute vaccination, le numéro de lot et la date de péremption du vaccin seront consignés dans le carnet de vaccination. Et sachez qu'il faudra respecter 3 semaines de délai entre la vaccination contre la grippe saisonnière et la vaccination contre le virus A(H1N1).

  • Une étude canadienne prétend que la vaccination contre la grippe saisonnière multiplierait par 2 le risque d'attraper la grippe A, que faut-il en penser ?

J'ai lu les premiers éléments concernant cette étude canadienne. En fait, l'enquête n'est pas encore publiée, mais des éléments montrent que les patients qui avaient attrapé la grippe A (H1N1) avaient été deux fois plus vaccinés que les autres contre la grippe saisonnière la saison précédente. Cela ne constitue pas un facteur de risque à proprement parler. Il faudra sans doute lire tout le texte et toute la méthodologie pour comprendre cet élément.

  • Mon enfant de 2 ans a été diagnostiqué grippe A, avec symptômes de toux et fièvre. Au bout de 24 h, il était en pleine forme. Est-ce vraiment la grippe A, car je dois savoir si je dois le faire vacciner.

Malheureusement, le seul moyen de le savoir aurait été de pratiquer un prélèvement pour identifier formellement le virus. Si cela n'a pas été fait, c'est trop tard pour être sûr du diagnostic. Il y a plein d'autres virus qui peuvent être responsables d'un syndrome pseudo-grippal (qui ressemble très fort à une grippe)...

  • La grippe A donne-t-elle obligatoirement de la fièvre ?

Oui. Une grippe sans fièvre, c'est tout de même exceptionnel.

  • Ma fille de 1 an atteinte de grippe n'a pas eu d'oseltamivir, pourquoi ?

Le médecin ne prescrit pas toujours l'oseltamivir devant un patient qui présente des signes évocateurs de grippe. On prescrit cet antiviral uniquement en cas de signes de gravité, ou chez une femme enceinte grippée, par exemple.

  • Une amie enceinte a été conseillée par son gynéco de ne pas se faire vacciner. Qu'en pensez-vous ?

La vaccination contre le virus A (H1N1) est recommandée pour les femmes enceintes, surtout au troisième trimestre de grossesse. La grippe en général (pas seulement le virus A) peut donner des complications chez la femme enceinte.

  • Je désire me faire vacciner. Je ne suis pas spécialement prioritaire bien qu'atteinte d'une maladie rare (angioedème héréditaire) et à ce titre, je dois éviter toute atteinte virale ou bactérienne. Recevrais-je un courrier de l'Assurance-maladie ou dois-je prendre les devants pour acheter moi-même un vaccin ? (Je précise que j'achète moi-même le vaccin contre la grippe saisonnière, il ne m'est pas remboursé).

Vous n'aurez pas à "acheter" le vaccin, puisque des centres de vaccination vont être mis en place pour vacciner la population. Vous recevrez un courrier de convocation de la Sécurité sociale dans les prochains jours (ou semaines). Le vaccin contre la grippe A (H1N1) ne se trouvera pas en pharmacie cet hiver.

  • Avez-vous lu des sujets sur le Net qui parlent d'une dépopulation programmée visant à réduire considérablement la démographie mondiale en utilisant le vaccin de la grippe A comme arme biotechnologique. Je n'y crois pas mais ça a de quoi faire peur !

Juste un mot sur les forums Internet et les livres portant sur la fin du monde et autres complots internationaux : toutes les opinions peuvent être exprimées, mais il y a une littérature scientifique qui sert à faire progresser la médecine et la qualité des soins, et c'est là-dessus que nous nous basons pour gérer au mieux cette pandémie annoncée, les peurs et les fantasmes ne mènent nulle part. Je n'en dirai pas plus aujourd'hui.

  • Pendant combien de temps sommes-nous contagieux lorsqu'on a la grippe A ?

La contagion dure environ 6 à 7 jours. C'est pour cela que l'on demande aux sujets malades de rester à leur domicile pendant une semaine. Pour information, et c'est important, quand on attrape la grippe saisonnière ou H1N1, on est contagieux dès le début des symptômes, avant de faire une grande poussée de fièvre et de se retrouver cloué au lit ! Du coup, chaque hiver tous ceux qui attrapent la grippe ont 24 heures pour tousser au travail ou à l'école avant de réellement tombé de fatigue et c'est cela qui favorise l'épidémie grippale. Ce virus est malin...

  • Quel rapport entre vaccin contre la pneunomie et la grippe A ?

Le vaccin contre le pneumocoque (qui est une bactérie) permet d'éviter les pneumopathies à pneumocoque, il est conseillé aux sujets fragiles sur le plan respiratoire (insuffisants respiratoires chroniques, emphysémateux, insuffisants cardiaques, etc.), au même titre que les vaccins contre les grippes (saisonnière et H1N1). Ces vaccins n'ont aucun rapport entre eux mais ils sont utiles pour les mêmes types de patients.

  • Si le vaccin sans adjuvant est disponible vers le 20 novembre et qu'il faut attendre 3 semaines pour une deuxième injection, ne sera t-il pas trop tard ? Je suis enceinte et très inquiète.

On ne sait pas encore quand va "exploser" l'épidémie de grippe A (H1N1) même si, en France, on a déjà dépassé les seuils épidémiques pour la grippe, tous virus confondus. En effet, le vaccin est disponible assez tard dans la saison, mais les laboratoires ont fait au mieux pour proposer un vaccin dans les meilleurs délais. Ne soyez pas inquiète, prenez en attendant toutes les précautions les plus simples contre les virus qui circulent partout en France en hiver (lavage soigneux des mains, mouchoirs en papier, ne pas croiser les gens qui toussent) et tout ira pour le mieux, je vous le souhaite.

  • Apres la vaccination est-il vrai que l'on peut quand même faire cette grippe ?

Le vaccin contre la grippe saisonnière (celle qui arrive en France chaque hiver) a une protection de 70 % pour les adultes. On estime donc qu'il en sera de même pour le vaccin contre le virus A (H1N1), mais on ne le sait pas encore précisément. Ce qui veut dire que parmi les vaccinés, certaines personnes pourraient quand même déclarer cette grippe H1N1.

  • Quels sont les effets secondaires possibles du vaccin contre la grippe A ?

Les principaux effets secondaires sont bénins : douleur au point d'injection pendant 1 ou 2 jours, parfois fièvre très modérée pendant 24 heures. D'autres effets secondaires ont été décrits, mais ils sont beaucoup plus rares.

  • Quelles sont les personnes à risques ? Ce n'est pas très synthétique et clair.

Pour la grippe A (H1N1), les personnes à risque sont les mêmes que pour la grippe saisonnière. Il n'y a pas de différence. Ce sont les gens immunodéprimés, les femmes enceintes, les personnes qui ont des difficultés respiratoires, les nourrissons qui ont une pathologie respiratoire, etc. La seule différence, c'est que l'on parle d'un "nouveau" virus, le H1N1, contre lequel personne n'est immunisé dans la population. Donc, on craint une épidémie généralisée, et par conséquent que les sujets à risque soient touchés en très grand nombre, ce qui entraînerait de multiples hospitalisations et de complications, probablement.

  • Fièvre, considérée à partir de quelle température ?

Nous parlons ici d'une température supérieure à 38,5 °C.

  • Le vaccin homéopathique est-il efficace contre la grippe A ?

Je ne connais pas l'homéopathie. Désolé de ne pas pouvoir vous renseigner. Personnellement, je me ferai vacciner contre le virus A(H1N1) avec un vaccin testé cliniquement et ayant obtenu l'autorisation de mise sur le marché (AMM).

  • Les médecins traitant peuvent-ils déjà prescrire et vacciner les personnes qui le souhaitent ?

Non, il existe un plan national de vaccination de la population française et des centres dédiés à cette vaccination seront mis en place partout en France par les préfets. Les médecins traitants et les pharmacies n'ont pas la possibilité de fournir le vaccin pour le moment.

  • Les assistantes maternelles agréées sont-elles incitées plus particulièrement à se faire vacciner ? Car elles font partie de l'entourage des nourrissons (dans mon cas, elle passera plus de temps avec mon bébé que moi même).

En effet, les professionnels de la santé (médecin, infirmières, etc.) et les personnes qui travaillent au contact des jeunes enfants (en milieu hospitalier ou non) sont PRIORITAIRES pour la vaccination contre le "nouveau" virus H1N1. Mais, vous l'avez entendu, tous ne sont pas pressés de se faire vacciner, souvent pour de mauvaises raisons, à mon sens... En deuxième, ce sont les femmes enceintes, en fin de grossesse, qui sont prioritaires, et l'entourage des nourrissons ayant des pathologies respiratoires ou cardiaques.

  • Peut-on avoir confiance dans un vaccin qui a été fait à la va-vite (je crains plus pour mon fœtus que pour moi même) ?

Oui, les procédures ont été respectées, les essais cliniques ont été faits, il y a eu une accélération certainement, mais aucune étape n'a été négligée.

  • Aucun risque, pourquoi mon médecin est contre farouchement ?

Chacun son avis. Il a peur, lui aussi ? Ou alors, il respecte le principe de précaution à l'excès : "ne faisons rien du tout et on verra ce qui arrive". Moi, je pense au contraire qu'il faut vacciner le plus grand nombre de gens pour éviter au maximum que les sujets fragiles soient touchés par la vague grippale cet hiver. Je serais ravi de discuter avec votre médecin pour le convaincre qu'il a tort, si je peux. C'est la santé publique pragmatique contre le principe de précaution à l'extrême couplé à la peur.

  • Une vaccination massive ne risque-t-elle pas de favoriser une mutation du virus (plus virulent) ?

Pour l'instant, rien ne montre que le virus devient plus virulent au cours du temps. Ce virus H1N1 n'est pas tellement virulent. La vaccination massive ne serait pas responsable en elle-même d'une mutation virale.

  • Je suis enceinte et en bonne santé. Pourquoi ai-je plus de risque que les autres si je contracte le virus ? Mon système immunitaire n'est pas défaillant parce que je suis enceinte ?

Il existe pendant la grossesse une "immunodépression relative", comme on dit dans les livres. Autrement dit, une femme enceinte est un petit peu plus susceptible aux infections. La grippe est une maladie qui peut donner des formes plus graves chez les femmes enceintes, d'une façon générale, cela ne veut pas dire que TOUTES les femmes enceintes feront forcément une forme grave. Bonne grossesse à vous.

  • Comment est-on recensé pour la vaccination ?

Nous recevrons tous une convocation de la part de la Sécurité sociale.

  • Ma fille de 17 ans est épileptique, est-ce une contre indication à la vaccination ?

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une contre-indication. A voir avec son neurologue.

  • Existe-t-il des effets secondaires particuliers qui peuvent faire renoncer de vacciner un très jeune enfant (moins de deux ans) ?

Non, il n'y en a pas de connu dans l'état actuel de nos connaissances, comme le dit la formule consacrée.

  • Et l'oseltamivir ???

L'oseltamivir est un médicament antiviral qui n'a pas vraiment fait la preuve de son efficacité une fois que la grippe est déclarée. On espère qu'il est utile dans les formes graves de grippe, mais on n'en est pas encore sûr. En revanche, ce médicament est sans doute utile en prophylaxie, c'est-à-dire pour protéger les sujets fragiles qui ont été en contact avec une personne grippée et qui ne sont pas encore malades ! Par exemple, mettre toute l'équipe du PSG sous oseltamivir a pour but d'éviter que tous les joueurs professionnels ne tombent malades en même temps !

Le rôle de l'adjuvant est d'améliorer la réponse de l'organisme et de fabriquer plus d'anticorps avec une dose de virus un peu plus faible dans le vaccin. Sans adjuvant, il faut faire deux injections pour stimuler correctement le système immunitaire et avoir un taux correct d'anticorps.

  • Si on ne fait qu'un vaccin, saisonnière ou H1N1, lequel privilégier ?

Cette année, je pense qu'il faut "privilégier" le vaccin contre le virus H1N1 si on veut en choisir un. Sinon, faites les deux et respecter un intervalle de 3 semaines entre les deux injections.

Les réponses du Dr Michel Cymes

  • Ma fille a tous les symptômes, mais il n y a pas de tests en ville me dit mon médecin par téléphone. Comment savoir ? Et faudra t-il quand même se faire vacciner ?

Savoir si c'est la grippe A ou non n'a pas d'importance. Il faudra quand même se faire vacciner car il n'y a pas de danger à vacciner quelqu'un qui a eu la maladie.

  • N'y a-t-il aucun symptôme qui permettent d'identifier la grippe A avant qu'elle ne se déclenche dans les 24 heures où on est contagieux sans le savoir ?

Non, on n'a aucun symptôme et pourtant on est contagieux. C'est tout le problème !

  • Est-ce que la grippe A ou saisonnière fait obligatoirement tousser ?

Non, pas obligatoirement, c'est un des symptômes possibles.

  • Une de mes petites cousines a contracté la grippe A et son médecin l'a renvoyée chez elle auprès de ses frères et soeurs tandis qu'elle est toujours contagieuse, elle est soignée au paracétamol ! Pour lui, c'est comme une simple grippe et il a ajouté qu'il valait mieux ne pas dire à l'école qu'elle avait la grippe A ! Est-ce normal ?

On ne peut pas empêcher une enfant de rentrer chez elle, donc l'entourage doit faire attention. En revanche, ne pas déclarer à l'école est une faute grave de la part du médecin car si d'autres enfants ont les symptômes on ne pensera pas tout de suite à la grippe A.

  • Quelle est la durée de protection du vaccin ?

Avec adjuvant plusieurs années, sans adjuvant probablement un an.

  • Mon bébé va aller chez une assistante maternelle à partir de fin novembre à la fin de mon congé maternité. Celle-ci sera-t-elle incitée à être vaccinée ou pas ?

Difficile de répondre mais il faut absolument lui poser la question car c'est un métier à risques.

  • La vaccination ne nous expose pas à un risque quelconque à des dangers dus aux adjuvants dérivés du mercure ? On a bien retiré les thermomètres au mercure.

Dans les thermomètres, c'était du mercure pas des dérivés...

  • A une formation de notre académie, la secrétaire de mon centre médico-scolaire m'a informée que nous (infirmières scolaires) serions aptes à vacciner les élèves je voulais savoir si c'était le cas ?

A priori non, les infirmières scolaires ne pourront pas vacciner.

  • Je suis née en 1956, mais je suis asthmatique, dois-je me faire vacciner ?

Oui. Impérativement. Car il est peu probable que vous ayez eu la grippe à l'âge d'un an.

Trois semaines.

  • Doit-on attendre le vaccin par la médecine du travail ou par le papier de la Sécurité sociale (vaccin sans adjuvant pour femme enceinte) si on travaille à l'hôpital ?

Le premier qui arrive... Allez-y !

  • Infirmière aux urgences, je ne sais plus si je dois ou non me faire vacciner....

Oui, ou,i oui. Mille fois oui !!! Vous allez recevoir des patients qui ont la grippe A. Vaccinez-vous... Et ça protègera les autres !

  • Ayant eu la grippe A, est-ce que je vais l'attraper une seconde fois ou pas ?

Si vous avez la grippe saisonnière ou un syndrome grippal... Vous n'êtes pas immunisé contre la grippe A.

  • Je suis personnel de santé, ayant eu une leucémie il y a très longtemps, dois-je éviter de me faire vacciner ?

Si rémission totale à priori pas de contre-indication mais il vaut mieux voir avec votre médecin traitant.

  • Je suis étudiante en soins infirmiers et j'ai de l'anémie (je suis souvent enrhumée dans l'année). Moi et ma promotion, nous sommes recrutées par la DDASS pour vacciner la population à partir de novembre. Dois-je me faire vacciner ? Ai-je un risque ?

Attention, si c'est une anémie auto-immune, c'est une contre-indication.

  • Est-ce qu'on peut demander à nos médecins s'ils se feront vacciner ?

Vous pouvez mais même s'ils disent non, ça ne vous empêche pas de le faire vous même...

  • Un des modes de contamination par H1N1 serait la peau au dire du responsable de la réanimation de l'hôpital Lariboisière ? Par ailleurs, le médecin qui répond à la femme enceinte parle du passage du sang de la mère dans le foetus. J'en étais restée à la séparation des sangs fœtal et maternel. Dois-je retourner sur les bancs de l'école ?

Le virus est porté par les mains et transmis ensuite en se frottant les yeux ou en mettant la main dans la bouche. Quant au sang, c'est lui qui en allant vers le foetus le nourrit. Mais le placenta sert de filtre.

  • J'ai choisi un pseudo facile à me rappeler mais du coup, est-ce pour ça qu'on ne répond pas à mes messages ?

Non, mais ce chat bat tous les records de fréquentation. C'est pour ça que je me suis mis à répondre aussi. Nous sommes trois à répondre.

  • Personne ne nous dit quels sont les effets secondaires que l'on risque si l'on se fait vacciner. Effets à court et à long terme. Quels sont-ils vraiment ? Les connait-on vraiment ?

Les effets secondaires sont les mêmes que pour tout vaccin. Possibilité de petite réaction fébrile, douleur au point d'injection. Le reste est exceptionnel !

  • Pourquoi les années précédentes on ne vaccinait pas les femmes enceintes contre la grippe saisonnière ?

Car la grippe saisonnière est quasiment sans risques pour la femme enceinte.

  • Allez-vous vous faire vacciner ?

Oui, dès que je suis sorti de mon rhume !!!

  • A l'heure actuelle depuis 1997 avec une fibromyalgie, un rhumatisme psoriasique une maladie de la glande thyroïde et j'en passe encore... Donc que dois-je faire, vaccin ou pas ?

Il faut voir avec votre médecin quel est l'état de votre système immunitaire et si il n'y a pas d'affection auto-immune qui serait une contre-indication.

  • Pourquoi avec des effets secondaires si bénins du vaccin de la grippe A, y a-t-il autant de personnes qui ne veulent pas se faire vacciner ? N'y a t-il pas anguille sous roche ?

Non, il y a désinformation... C'est pour ça qu'on vous... informe !

  • Existe-t-il un vaccin homéopathique comme pour la grippe saisonnière ?

Non, il n'existe aucun vaccin homéopathique ni contre la grippe ni contre aucune autre maladie.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Questions/Réponses :

  • La vaccination contre la grippe A systématique à l'école est-elle possible sans l'accord des parents ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Pensez-vous que le vaccin sans adjuvant sera disponible en France ? Si oui, quand ? Et pourra-t-on choisir avec quel vaccin se faire vacciner ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Que savez-vous du rôle des adjuvants (aluminium, mercure, etc.) dans le développement de maladies neurologiques ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Didier Payen de la Garanderie, chef du service d'anesthésie et de réanimation à l'hôpital Lariboisière (Paris) et le Pr. Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon

Dossiers :

Actualités :

Dans les médias

Ailleurs sur le web

  • InfoVac
    Site d'information et de consultation sur les vaccins.

Livre

  • La vérité sur la grippe A H1N1
    "La prévention, le traitement, le vaccin, la gestion de l'épidémie"
    Pr. Bruno Lina, Dr Jérôme Salomon
    Ed. Frison-Roche, septembre 2009

 

Sponsorisé par Ligatus