Vous n’imaginez pas tous les bienfaits de la peau de banane pour la santé !

Si vous jetez la peau de la banane avant de la manger, vous passez à côté d’une source de nutriments non-négligeable.

Mathis Thomas
Mathis Thomas
Rédigé le
La peau de banane, nouvel aliment incontournable en pâtisserie ?
La peau de banane, nouvel aliment incontournable en pâtisserie ?  —  Shutterstock

Vous ne connaissez pas encore Jessie Inchauspé, alias Glucose Goddess, la nouvelle "déesse" du bien manger sur Instagram ? Alors vous n’avez peut-être jamais envisagé de recycler vos épluchures, fanes et autres peaux de fruits ou de légumes dans vos préparations sucrées et salées.

Sur ses réseaux sociaux, suivis par plusieurs millions d'inconditionnels à travers le globe, la biochimiste et chercheuse en nutrition française vante les mérites de ces indésirables dans notre alimentation pour faire baisser notre taux de glycémie.

Parmi eux, une figure de l'humour depuis plusieurs générations : on parle évidemment de la peau de banane. Il est intéressant de noter que l'effet lubrifiant, responsable de moult glissades au cinéma, est causé par les polysaccharides contenus à l'intérieur de la peau de banane.

En 2012, une équipe de chercheurs japonais s'est même penchée sur le coefficient de frottement de la banane sous la chaussure sur différentes surfaces. Leurs résultats ont été publiés dans une très sérieuse revue scientifique et l'étude sera récompensée du prestigieux prix IgNobel de physique, dédié aux recherches surprenantes ou absurdes, en 2014.

La peau de banane est-elle bonne pour la santé ?

Les peaux de banane ne sont toutefois pas uniquement utilisées pour amuser la galerie. Dans une étude, publiée en 2022 dans ACS Food Science & Technology, les scientifiques ont fait sécher des pleures de banane avant de les moudre en farine afin de remplacer la traditionnelle farine de blé pour préparer des cookies. 

Les résultats ont montré que les biscuits enrichis en farine de peau de banane avaient de plus importantes propriétés antioxydantes et une plus forte teneur en fibres, en magnésium et en potassium, sans altérer leurs formes et leurs valeurs nutritionnelles. Intérêt supplémentaire : après avoir testé ces fameux cookies à la peau de banane, un panel test de consommateurs les a tout autant appréciés que les cookies "classiques".

À lire aussi : 4 recettes zéro déchet pour cuisiner la peau des oranges

Des bienfaits sanitaires et écologiques

D'autres études ont également été menées pour mettre en lumière les bienfaits de la peau de banane dans notre alimentation, signale Science Direct. En 2016, une équipe de chercheurs égyptiens a montré que substituer jusqu'à 10 % de farine de blé par de la farine de peau de banane en boulangerie permettait d'enrichir le pain en protéines, glucides et en bonnes matières grasses. 

Il en va de même pour les peaux d'autres fruits. La peau de mangue par exemple a, elle aussi, fait l'objet d'une étude en 2021, toujours en Égypte, mentionnant ses qualités antioxydantes lorsqu'utilisée en pâtisserie, tout en améliorant la saveur du gâteau en question.

Enfin, manger la peau d'un légume ou d'un fruit, comme la banane, n'est pas seulement bon pour la santé. Cela permet également de réduire drastiquement le gaspillage alimentaire et le volume de nos déchets : la peau représente en effet environ 40 % du poids total de la banane. Il serait fâcheux de se débarrasser d'une telle source de nutriments !

L'art du démoulage
L'art du démoulage  —  Le Magazine de la Santé - France 5