1. / Sexo

L'alcool peut-il être à l'origine d'un manque de libido ?

L'alcool peut-il être à l'origine d'un manque de libido ?

Rédigé le , mis à jour le

L'alcool peut-il être à l'origine d'un manque de libido ?

Les réponses avec Sophie Cadalen, psychanalyste :

"Si l'alcool est consommé de manière problématique au sens où cela relève de l'addiction, où on est coupable… s'il ne s'agit pas de l'alcool festif, convivial… cet alcool à partir du moment où il fait poids, où il empêche quelque chose, ne fait jamais de bien à la libido, de manière différente selon les uns et les autres. L'alcool nous rend pas meilleur amant, il ne nous rend pas plus libre, il ne nous rend pas plus intéressé par la sexualité. Au contraire il n'est pas rare qu'il prenne le pas et remplace toute sexualité.

"Il serait intéressant de poser la question à l'envers. Est-ce que c'est l'alcool qui va poser un problème de libido ou est-ce que c'est un problème de libido qui va aussi d'une certaine manière s'engouffrer ou se réfugier dans l'alcool ? Et quand on parle de libido, c'est au sens très large du terme : est-ce qu'on est bien dans sa vie ? Est-ce qu'on ne marche pas à côté de ses pompes ? Est-ce que l'on fait ce que l'on a envie de faire ? Est-ce qu'on est désirant ? Est-ce qu'on jouit là où on a envie de jouir ?... Et si on répond non à toutes ces questions, parfois on pallie ça en buvant. On se met la tête à l'envers, on se pense un peu moins, on y est un peu moins… Et dans ce cas, le problème libidinal se situe en amont, il n'en est pas la conséquence."