1. / Sexo
  2. / Femme

Sexualité féminine : comment ne pas passer pour une fille facile ?

J'aime le sexe et l'assume. Je suis une fille facile aux yeux de tous. Si j'étais un homme, je serais Dom Juan. Quand ce jugement rétrograde va-t-il changer ?

Rédigé le , mis à jour le

Sexualité féminine : comment ne pas passer pour une fille facile ?

Les réponses avec Clarence Edgard-Rosa, journaliste, et avec le Dr Alexandra Hubin, psychologue-sexologue :

"Les représentations sont encore fortes. Un homme qui multiplie les partenaires sera un Dom Juan alors qu'une femme qui multiplie les partenaires est une "salope". À force d'en parler, on va pouvoir entendre que vivre une sexualité de façon libérée, en se protégeant bien, que ce soit au féminin ou au masculin, est plutôt source d'épanouissement."

"Ce stéréotype est présent dans l'imaginaire collectif. Et les femmes ont intégré ce cliché selon lequel les hommes en rajoutent, quand ils évoquent le nombre de leurs conquêtes, alors que les femmes en enlèvent. C'est une réalité. Cela a été prouvé par une chercheuse qui s'est penchée sur la question et qui a fait une double étude avec une méthodologie classique, notamment une avec un détecteur de mensonges imaginaire. Et on s'est rendu compte que les femmes minimisent le nombre de leurs partenaires sexuels pour se conformer à ce qu'on attend d'elles, c'est-à-dire qu'une femme qui a trop de partenaires sexuels aux yeux de la société est perçue comme une "salope", elle est stigmatisée pour ça. Les hommes, au contraire, en rajoutent pour se conformer à ce modèle."