Et si la lecture permettait de résoudre vos problèmes sexuels ?

La bibliothérapie se définit par l’utilisation de la lecture comme outil thérapeutique, pour guérir de ses propres difficultés qu’elles soient médicales, psychologiques ou sexuelles. On vous dit tout sur cette méthode méconnue ...

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration ©Shutterstock
Image d'illustration ©Shutterstock

Lire pour se soigner c'est le principe de la bibliothérapie  ! En effet, cette méthode est une façon de traiter un problème personnel en lisant des livres. 

Il faut distinguer 2 types de bibliothérapie :  

  • La première destinée à apaiser le mal-être. Elle est basée sur le fait que la lecture donne envie de s'évader, de s’ouvrir au lieu de s’enfermer dans ses idées. Vous vous laissez porter par des sujets, le tout apporte alors un bien être. Ce type de bibliothérapie existe depuis des siècles, sur le fronton de la bibliothèque de Thèbes, cité de la Grèce Antique, il était possible de voir une inscription se traduisant par "la médecine de l’âme" ! 
     
  • La seconde forme de bibliothérapie, plus informative, consiste à lire des ouvrages qui expliquent comment améliorer tel ou tel problème de santé en donnant les clefs pour se soigner seul. C’est ce qui s'appelle parfois les "livres d’auto-assistance". Beaucoup de livres sont apparus pour apprendre à gérer l’anxiété, développer la confiance en soi, ou même améliorer des maladies chroniques comme le diabète, la migraine. Il existe des ouvrages de ce type en sexologie.  

Se soigner grâce aux livres : une efficacité prouvée

Pendant très longtemps, il existait des doutes mais des études ont évalué de façon objective l’efficacité de la bibliothérapie en sexologie. Ces études ont comparé l’évolution des problèmes sexuels chez des personnes à qui il a été recommandé de lire des ouvrages spécialisés, à des personnes chez qui il n'a rien été demandé (groupe placebo) et aussi à d'autres qui étaient en sexothérapies classiques en consultation.  

L’analyse de toutes ces études permet de dire que les personnes qui sont suivies pour des problèmes sexuels s’améliorent mieux lorsqu’elles sont en consultation par rapport à la bibliothérapie mais les personnes qui sont "sous bibliothérapie" s’améliorent davantage que les personnes sous placebo.
La bibliothérapie est efficace même si elle reste moins efficace qu’une véritable sexothérapie. 

Pour tout type de dysfonction sexuelle 

Les études ont appris que la bibliothérapie est surtout efficace sur les problèmes sexuels féminins et en particulier les problèmes de libido, de plaisir et d’orgasme féminin. Elle semble moins efficace sur les problèmes sexuels masculins sauf peut-être pour l’éjaculation précoce

Efficacité moindre sur les problèmes masculins 

Il n'y a pas vraiment d’explication sur laquelle tout le monde serait d’accord. Dans les troubles sexuels féminins et en particulier les troubles de la libido et du plaisir sexuel féminin, une grande partie de la cause de ces troubles est liée à une méconnaissance du fonctionnement sexuel féminin.

Lorsqu’une femme lit des ouvrages qui expliquent comment fonctionne réellement la libido féminine ou comment s’obtiennent de façon objective l’orgasme et le plaisir sexuel féminin, elle va naturellement avoir une amélioration de sa problématique sexuelle grâce à cette simple correction des connaissances. 

Pour que ces lectures soient efficaces, elles doivent se faire sans les jugements sociaux ni les fausses croyances et sans les mythes qu’il y autour du sujet.

Tandis que chez l’homme le manque de connaissance joue un rôle un peu moins important que l’angoisse de performance obsédante ou les troubles psychologiques ou physiologiques. 

Quant à l’éjaculation précoce, elle peut s’améliorer en apprenant par exemple à utiliser autrement les muscles du périnée, ce qui peut se faire par de la lecture.

Réseaux sociaux et bibliothérapie 

Les études qui s’intéressent à la bibliothérapie en sexologie n’incluent que les livres même si de nos jours l’information se fait fortement en dehors des livres et en particulier sur les réseaux sociaux. C’est une forme de bibliothérapie différente (avec des vidéos, un côté plus interactif…), qui mériterait des études spécifiques pour comprendre son impact sur les troubles sexuels. 

De telles études semblent aller dans le sens d’un effet positif du visionnage des réseaux sociaux spécialisés en sexologie à condition que l’information soit faite par des professionnels de la santé sexuelle. 

Des experts en sexologie souhaitent même que YoutTube par exemple puisse signaler si le contenu est fait par des professionnels certifiés et, intégrer cela dans son algorithme.

Ouvrages, livres ou vidéos... mais lesquels ?

Ce n’est pas facile de savoir quel ouvrage lire ou quelle chaîne YouTube ou réseaux sociaux regarder.  

4 règles d’or peuvent vous permettre de faire votre propre bibliothérapie si un jour vous le souhaitez :

  • Ne vous fiez pas à un seul ouvrage, lisez ou regardez plusieurs textes et vidéos pour avoir une vision plus large, plus globale.
  • N’hésitez pas à utiliser votre côté instinctif dans les choix des livres ou vidéos et à changer en plein milieu si le contenu ne vous touche pas.
  • Vérifiez la source, l’expertise de la personne qui a écrit l’ouvrage ou qui fait les vidéos sur les réseaux sociaux. Le fait que cela soit très relayé n’est pas forcément le signe d’une expertise.
  • N'hésitez pas à demander conseil à une/un professionnel sur le type d’ouvrages qui seraient les plus pertinents pour votre situation. 
     
  • Charles.co
    Soignez vos problèmes sexuels maintenant avec Charles.