1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / La vaccination en questions

Vaccins : existe-t-il des alternatives à l'aluminium ?

S'il y a des risques rares liés à l'aluminium utilisé dans les vaccins, pourquoi ne pas changer pour du phosphate de calcium par exemple ?

Rédigé le , mis à jour le

Vaccins : existe-t-il des alternatives à l'aluminium ?

Les réponses avec le Dr Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l'unité infections respiratoires et vaccinations à Santé publique France :

"Pour l'instant, aucune donnée ne permet de valider l'hypothèse qui a été émise à savoir que l'aluminium dans les vaccins serait dangereux. C'est un adjuvant que l'on est obligé d'utiliser pour les vaccins qui ne sont pas les vaccins vivants, qui eux n'ont pas besoin d'adjuvant. Mais tous les autres vaccins ont besoin d'un adjuvant pour être efficaces, sinon ça ne marcherait pas.

"Concernant le phosphate de calcium, on n'a pas de donnée qui permettrait de dire aujourd'hui qu'il serait mieux toléré et aussi efficace que l'aluminium pour lequel au niveau mondial, on n'a aucune inquiétude.

"Si on fait une biopsie à l'endroit où il y a eu une vaccination, on va détecter les restes de l'adjuvant qui a été administré pendant la vaccination et qui peuvent rester de nombreux mois au site d'injection. C'est une réalité. La myofasciite à macrophages que l'on trouve si on fait une biopsie et qu'on observe au microscope, existe. Mais ce qui n'existe pas, c'est la relation entre le fait d'avoir un peu d'aluminium qui persiste dans le muscle et souffrir d'une maladie quelconque."

Sponsorisé par Ligatus