1. / Se soigner
  2. / Vaccins

Cette année plus que jamais, faîtes vacciner vos enfants !

Le vaccin contre le coronavirus n’existe pas encore mais il est important de ne pas oublier les vaccins contre la grippe ou la gastro-entérite, notamment pour les enfants.  

Rédigé le

Cette année plus que jamais, faîtes vacciner vos enfants !

En plus du rotavirus, responsable de la gastro-entérite, les sociétés de pédiatrie recommandent de vacciner les enfants à risque contre la grippe. Objectif de ces deux vaccins : éviter les cas de fièvre, de toux ou de diarrhée... et donc la multiplication des suspicions de covid-19.

« La PCR chez l’enfant, surtout si elle est répétée, est difficile à accepter, c’est douloureux… Et si on ne fait pas le test peut-être qu’il y aura une quatorzaine ce qui va impliquer que les parents vont devoir rester à la maison... C’est lourd pour certaines familles » détaille le Dr Cahn-Sellem.  

La vaccination contre le rotavirus, à réaliser entre 2 et 6 mois, se fait par prise buccale, sans piqûre. Seul bémol, le prix. Le vaccin contre le rotavirus n’est pas pris en charge, et il coûte environ 120 euros. Un investissement, mais un soulagement pour les services hospitaliers.

Limiter la surcharge hospitalière

Avec la bronchiolite, la grippe et les gastro-entérites font partie des premières causes d’hospitalisation en pédiatrie chaque hiver.  « Chaque année, on est obligés d’augmenter d’environ le double nos lits de pédiatrie pendant l’hiver pour faire face à ces infections habituelles. Il y a 14 000 hospitalisations sur la France à cause des gastro-entérites à rotavirus donc ce n’est pas négligeable » explique le Dr Hau.  

Avec la crise sanitaire, les pédiatres redoutent particulièrement une surcharge des services cette année. « Le covid en lui-même fait qu’on a moins de places d’hospitalisations disponibles, parce qu’on a des difficultés en personnel, qui est réquisitionné pour les adultes » ajoute le Dr Hau.

Multiplier les vaccinations contre la grippe et le rotavirus permettrait de libérer des médecins et des chambres pour faire face au coronavirus. Plusieurs sociétés savantes de pédiatrie appellent au remboursement de ces vaccins.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr