1. / Se soigner
  2. / Urgences
  3. / Médecine humanitaire

Recensement par satellite : une nouvelle méthode pour faciliter le travail des ONG

Médecins sans Frontières a testé l'évaluation d'un nombre de personnes dans une zone grâce à des images satellite. La méthode s'est révélée fiable et très rapide.

Rédigé le

Recensement par satellite : une nouvelle méthode pour faciliter le travail des ONG
Recensement par satellite : une nouvelle méthode pour faciliter le travail des ONG

Pour connaître le nombre exact de personnes présentes dans un lieu, à un moment donné, bientôt un simple clic suffira. Pour la première fois, il a été en effet possible d'estimer, de l'espace, la population d'un lieu grâce à des images satellite.

Une équipe de Médecins sans frontières a testé cette technique pour préparer une opération au Tchad, dans la ville de Am Timan : ils s'en sont servis pour calculer le nombre de doses de vaccins contre la méningite à prévoir pour tous les habitants.

Cette application nouvelle des satellites peut apporter une aide considérable aux équipes médicales qui doivent intervenir dans certaines zones touchées par des catastrophes naturelles ou des situations de conflits.

Une méthode précise et rapide

Les images satellite peuvent atteindre une précision qui permet aux équipes de secours de repérer les zones difficiles d'accès, les dégâts, et d'estimer le nombre de personnes qui auront besoin d'aide et de soins. "Cela permet de planifier l'envergure, l'échelle de nos missions et le mode d'intervention", précise Ruby Siddiqi de Médecins sans frontières. L'importance de la population est une donnée "indispensable à tout ce qu'on fait".

De plus, la méthode est fiable, et deux fois plus rapide que les moyens qu'ils utilisaient jusque-là : l'organisation envoyait des agents "surveillants" compter le nombre d'habitants dans un échantillon de maisons et en tirait une estimation de la population totale dans la zone concernée.

Ces images satellite ouvrent donc la voie à des interventions plus rapides et plus efficaces dans des situations où les heures, voire les minutes, sont vitales.

Source : "Satellite images help doctors count people from space", Andy Coghlan, NewScientist, 24 mai 2012.