1. / Se soigner
  2. / Traitements du cancer
  3. / Chimiothérapie

Chimiothérapie : assumer la perte des cheveux avec un tatouage au henné

La perte des cheveux est un effet secondaire de la chimiothérapie, toujours difficile à vivre. Pour aider les personnes qui souffrent d'un cancer à mieux appréhender ce cap, toute une communauté d'artistes à travers le monde leur propose de troquer foulards et perruques contre des tatouages au henné. Des oeuvres nomades et éphémères qui redonnent le sourire, confiance et fierté. 

Rédigé le , mis à jour le

Chimiothérapie : assumer la perte des cheveux avec un tatouage au henné
150 artistes mettent leur talent au service des femmes atteintes du cancer. Source : Henna Heals

Henna Heals, fondé au Canada en 2011 et dont la communauté s'étend aujourd'hui à plus de 150 artistes à travers le monde, mélange art du tatouage et tradition ancestrale pour redonner confiance à ces femmes ayant perdu une part de leur féminité et de leur confiance en soi.

Source : minutebuzz.com
Source : strawberryplush.com

Changer le regard des autres sur la perte des cheveux

L'organisation Henna Heals, ("le henné guérit") se veut être une solution simple et instantannée face à la perte de cheveux. Redonner le sourire aux femmes est le centre du projet.

Ephémère, ce tatouage s'efface après deux semaines. Les couronnes de henné coûtent 100 dollars (environ 72 euros). 10% des bénéfices sont par ailleurs reversés à une association qui finance ces tatouages à ceux qui ne peuvent pas se les offrir.

Transformer un crâne nu en œuvre d'art

"Utilisé depuis des milliers d'années à travers l'Afrique, l'Inde et le Moyen-Orient pour le corps aussi bien que pour les cheveux, le henné devient ainsi un véritable coup de pouce vers la guérison", explique Frances Darwin, fondatrice de Henna Heals.

VOIR AUSSI