1. / Se soigner
  2. / Recherche

Le manque de vitamine D lié au risque de maladies cardiaques

Une nouvelle étude de l'université de Copenhague montre qu'un manque de vitamine D est corrélé à un risque accru de maladies cardiaques et de morts prématurées.

Rédigé le , mis à jour le

Le manque de vitamine D lié au risque de maladies cardiaques
Le manque de vitamine D lié au risque de maladies cardiaques

Une nouvelle étude de l’université de Copenhague montre qu’un manque de vitamine D est corrélé à un risque accru de maladies cardiaques et de morts prématurées.

On savait déjà que qu’une carence en vitamine D pouvait était mauvaise pour les os.  Cette nouvelle étude montre qu’elle aurait aussi une corrélation avec les maladies cardiaques et l’hypertension (l’augmentation de la pression du sang).

"Nous avons observé qu'un niveau bas de vitamine D est associé à un risque accru de maladie cardiaque (40 %), de 64 % le risque de crise cardiaque, de 57 % le risque de mort prématurée, et pas moins de 81 % le risque de mourir d'une de ces pathologies", selon le Dr Peter Brondum-Jacobsen du département clinique de biologie à l'hôpital universitaire de Copenhague.

L'étude a été réalisée sur plus de 10 000 Danois. Les scientifiques ont ainsi comparé différents niveaux de vitamines allant de 15 nmol/l à plus de 50 nmol/l, valeur recommandée pour une personne.

S'il existe une forte corrélation statistique entre la vitamine D et les problèmes cardiaques, l'étude ne dit pas en revanche s'il existe un lien de cause à effet. C'est à présent ce que l'équipe de scientifiques cherche à comprendre. 

Source : "Vitamin D deficiency increases risk of heart disease", Université de Copenhague, 24 septembre 2012.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus