1. / Se soigner
  2. / Recherche

Le chocolat réduirait le risque d'AVC chez les hommes

Messieurs, voici une bonne raison de croquer du chocolat sans culpabiliser. Une consommation modérée de chocolat chaque semaine diminuerait en effet le risque d'accident vasculaire cérébral, selon une étude suédoise publiée dans la revue médicale Neurology.

Rédigé le

Le chocolat réduirait le risque d'AVC chez les hommes
Le chocolat réduirait le risque d'AVC chez les hommes

On ne compte plus les études sur les vertus du chocolat pour la santé et notamment pour le cœur. La dernière a été dirigée par Susanna Larsson du Karolinska Institutet de Stockholm. Son objectif : analyser l'influence de la consommation de chocolat sur le risque de développer un AVC.

Du chocolat pour prévenir le risque d'AVC

La prévention des AVC par le chocolat

Pour obtenir des résultats à grande échelle, les chercheurs ont soumis un questionnaire à 37 103 hommes suédois âgés de 49 à 75 ans. Les participants devaient répondre à des questions sur leur alimentation, et notamment sur leur consommation de chocolat. Ces résultats ont ensuite été mis en parallèle avec les cas d'AVC recensés depuis plus de 10 ans.

En comparant la fréquence de survenue d'AVC des grands consommateurs de chocolat et d'autres hommes qui en consomment à des degrés moindres voire pas du tout, les experts de l'étude sont parvenus à une conclusion plus que probante. Les hommes qui consommaient beaucoup de chocolat (en moyenne 63 grammes par semaine) avaient un risque d'accident vasculaire cérébral plus faible par rapport à ceux qui ne consommaient pas de chocolat.

De plus, dans une analyse plus importante regroupant cinq études sur 4 260 cas d'AVC, les résultats montrent que chez les grands consommateurs de chocolat le risque d'AVC diminuait de 19 % par rapport à celui des non consommateurs. Augmenter sa consommation de chocolat de 50 grammes par semaine diminuerait également le risque d'accident vasculaire cérébral de près de 14 %.

Les bienfaits des flavonoïdes

Comment expliquer de tels résultats ? Selon Susanna Larsson, les flavonoïdes présents dans le cacao joueraient un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires grâce à ses "propriétés antioxydantes, anti-coagulantes et anti-inflammatoires". Ils réduiraient également les risques d'AVC "en diminuant les taux de mauvais cholestérol dans le sang et en réduisant la pression artérielle."

Messieurs vous avez dorénavant de bonnes raisons de craquer pour le cacao. Alors chocolat noir ou chocolat au lait ? Peu importe selon Susanna Larsson : "les bienfaits du chocolat noir pour le coeur ont déjà été étudiés, mais dans cette étude c'est le chocolat au lait qui a été consommé".

Source : Neurology,"Chocolate consumption and risk of stroke. A prospective cohort of men and meta-analysis", 29 août 2012

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :