1. / Se soigner
  2. / Professions médicales
  3. / Profession paramédicale

Le blues des aides-soignants

Ils sont une pièce essentielle de notre système de santé, mais ils ont le blues. Les aides-soignants souffrent d'un manque de reconnaissance de la part du grand public, parfois du reste du corps médical mais surtout des institutions.

Rédigé le , mis à jour le

Le blues des aides-soignants

Pour mieux comprendre le métier d'aide-soignant, une équipe de journalistes du Magazine de la santé s'est rendue dans un EPHAD, pour suivre un aide-soignant durant sa journée de travail auprès des malades d'Alzheimer.

Manque de personnel, gestion des imprévus, conditions de travail difficiles... Le métier d'aide-soignant n'est pas de tout repos et beaucoup de professionnels souffrent d'un manque de reconnaissance.

Selon les associations de la profession, pour que les aides-soignants soient reconnus à leur juste valeur, il faudrait augmenter leur salaire, débutant à autour de 1.396 euros bruts en début de carrère à atteignant 1.926 euros bruts en fin de carrière, hors primes et indemnités (source ministère de la Santé). Un coup de pouce financier nécessaire pour susciter des vocations.

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus