1. / Se soigner
  2. / Professions médicales

Picardie : une initiation à la médecine dès le lycée pour susciter des vocations

La Picardie est le premier désert médical de France : en 2020, il manquera 700 généralistes pour couvrir ce territoire. Pour y remédier, la région fait un pari sur l'avenir en encourageant les lycéens à se lancer dans des études de médecine.

Rédigé le

Picardie : une initiation à la médecine dès le lycée pour susciter des vocations

L'Agence régionale de santé (ARS) de Picardie et le Rectorat de l'académie d'Amiens, ont lancé une filière d'excellence santé pour les lycéens. Elle s'adresse à des élèves volontaires puis à des étudiants sélectionnés sur des critères sociaux et d'excellence, avec plusieurs objectifs : démystifier les études de santé et encourager les vocations, anticiper les savoirs et les méthodes de travail pour réussir ces parcours très sélectifs.

Cinq lycées picards se sont lancés dans le dispositif depuis janvier 2015. Des enseignements spécifiques seront dispensés chaque semaine aux élèves de première S et de terminale S qui le souhaitent. Ils viseront à accroître leur capacité de travail et se familiariser avec des notions indispensables pour préparer les concours de médecine. Des séminaires et des visites de facultés de médecine seront aussi proposés pendant les vacances scolaires. Ce programme prévoit également un accompagnement spécifique pour certains élèves qui choisiront de se lancer dans des études de médecine après le bac, avec entre autres du tutorat et un hébergement en internat.

La Picardie est la région française où la pénurie de généralistes est la plus criante. Or, grâce à ce projet, l'ARS fait un pari sur l’avenir : un jeune professionnel de santé qu'elle aura aidé dans sa formation et qui a ses attaches dans la région sera sans doute plus enclin à s'y installer une fois ses études achevées…