1. / Se soigner
  2. / Professions médicales

Fin des masques gratuits pour les professions libérales de santé

Hier a pris fin la distribution gratuite de masques aux professions libérales. Cette dotation avait été mise en place par l’Etat à l’époque où la France faisait face à une pénurie mondiale.

Rédigé le

Fin des masques gratuits pour les professions libérales de santé

Depuis hier, médecins, infirmiers et autres professionnels libéraux doivent constituer leur propre stock. Cette décision inquiète le secteur. « Tous les médecins vont devoir être comme en mars, en chercher partout, à l’étranger, faire des commandes, s’en donner, demander aux gens de nous en ramener, c’est honteux... » s'indigne le Dr Eric Weinberg, médecin généraliste.

Ce médecin a anticipé et commencé à constituer des réserves. Une démarche coûteuse, 1,50€ le masque FFP2… compliquée car les tensions sur l’approvisionnement continuent. « Après trois mois je ne sais pas comment ça évoluera, si l’épidémie augmente j’ai des doutes sur la poursuite de l’ouverture de mon cabinet » s’inquiète ce médecin généraliste.

La crainte d’une nouvelle pénurie

Une crainte partagée chez les médecins, en première ligne face à l’épidémie. Ils demandent des garanties. « Ce qu’on demande c’est d’avoir la certitude qu’on ne va pas être en rupture à un moment ou à un autre. On a trop souffert de cela. Non seulement sur le plan psychique mais aussi dans nos chairs, puisque on a quand même 46 médecins qui sont décédés dont 26 en activité et tout porte à croire qu’ils sont décédés parce qu’ils ont manqué de moyens de protection » se souvient le Dr Jérôme Marty Président de l’Union française pour une médecine libre.

Les professionnels libéraux espèrent aussi une prise en charge de ces surcoûts par l’Assurance maladie. C’est déjà le cas pour les aides à domicile et les maisons de retraite.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr