1. / Se soigner
  2. / Politique santé
  3. / Désert médical

Déserts médicaux : le Sénat opte pour un service médical obligatoire

Voici un rapport qui risque de faire du bruit ! Après le plan présenté par Marisol Tourraine fin 2012 pour lutter contre les déserts médicaux et qui avait à l'époque provoqué l'émoi des médecins, les sénateurs viennent de jeter un pavé dans la mare. Pour eux, les "propositions incitatives" de la ministre seront inefficaces. Plutôt que d'inciter les médecins à s'installer dans ces zones, le Sénat veut les y obliger ! Entretien avec le Dr Gérard Lyon, médecin généraliste et membre de la Confédération des syndicats médicaux français.

Rédigé le , mis à jour le

La liberté d'installation des médecins mise en cause dans un rapport du Sénat

Dans leur rapport, les sénateurs proposent, entre autre, de sanctionner les médecins qui iront s'installer dans des zones géographiques déjà "surdottées", en les excluant du système de remboursement de la Sécurité sociale. Sans remboursement, impossible pour un médecin qui s'installe de se constituer une patientèle. Ces mesures s'appliquent déjà aux infirmières, aux kinésithérapeutes et aux dentistes et d'après les sénateurs, elles ont fait leurs preuves.

Les sénateurs proposent également d'instaurer un service médical obligatoire de deux ans pour les spécialistes, afin d'obliger les tous jeunes diplômés, en gynécologie ou cardiologie par exemple, à s'implanter dans un désert médical. Ou encore de fixer des numerus clausus régionaux, puisque la plupart des médecins s'installent là où ils ont fait leurs études.

Le Dr Gérard Lyon, médecin généraliste et membre de la Confédération des syndicats médicaux français a répondu à nos questions.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :