1. / Se soigner
  2. / Phytothérapie
  3. / Huiles essentielles

Par quel procédé "magique" agissent les huiles essentielles ?

Par quel procédé "magique" agissent les huiles essentielles ? Quelle est l'utilisation la plus efficace : voie orale, inhalation, voie cutanée ?

Rédigé le , mis à jour le

Par quel procédé "magique" agissent les huiles essentielles ?

Les réponses avec le Dr Jean-Michel Morel, médecin généraliste phytothérapeute, et avec Thierry Thévenin, herboriste, producteur de plantes médicinales bio :

"Le procédé n'est pas du tout magique. La magie, c'est peut-être la magie de l'odeur, de la synergie odorante de l'huile essentielle. Sinon l'action n'est absolument pas magique. En faisant passer une huile essentielle dans un appareil qu'on appelle un chromatogramme qui permet de faire des chromatographies en phase gazeuse, on peut déterminer de manière extrêmement précise la composition d'une huile essentielle. Par exemple, dans l'essence d'eucalyptus, l'eucalyptus globulus, il y a 70% d'eucalyptol, soit presque les trois quarts. Pour le reste, il y a des dizaines de composants complémentaires, cette synergie a des propriétés au niveau respiratoire et au niveau anti-infectieux, un peu anti-inflammatoire…"

"Les huiles essentielles sont extrêmement volatiles, c'est la raison pour laquelle on la sent même à distance. On froisse à peine la plante et les molécules volatiles vont donc aller dans les voies respiratoires, sur la peau aussi. Souvent on les utilise en voie externe. Comme il s'agit de molécules liposolubles, elles vont pénétrer le corps.

"Concernant l'utilisation la plus efficace, je pense personnellement que la dernière utilisation à employer est la voie orale. Pour moi, les huiles essentielles ne s'avalent pas. Mais tout dépend de ce que l'on veut faire. Pour l'utilisation adéquate, il faut faire preuve de bon sens."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr