1. / Se soigner
  2. / Hôpital

Convalescence : comment organiser les soins ?

Une fracture du col du fémur ou encore un accident vasculaire cérébral… lorsque la victime est une personne âgée, l'hospitalisation peut être longue, très longue même… Et la raison n’est pas toujours strictement médicale. Après avoir été opérés, les patients âgés doivent généralement faire un séjour en "soins de suite et réadaptation", ce qu'on appelait avant "convalescence". Mais souvent les patients restent plus longtemps dans le service de chirurgie, faute de place dans une structure adaptée.

Rédigé le , mis à jour le

Convalescence : comment organiser les soins ?

Après une opération, les patients qui ne peuvent pas retourner chez eux ou dans leur maison de retraite ont besoin de "soins de suite et de réadaptation". Mais ils restent souvent plus longtemps dans le service de chirurgie, alors qu'ils ne relèvent plus des soins post-opératoires immédiats... Ce qui peut empêcher le service d'accueillir de nouveaux patients, en urgence par exemple.

Les hôpitaux, comme les structures de soins de suite, doivent accueillir les cas les plus complexes refusés par le privé. Aux difficultés médicales s'ajoutent les difficultés sociales qui freinent la sortie vers les maisons de retraite adaptées, car ces établissements sont payants pour les familles, alors que les soins de suite sont pris en charge à 100% par l'Assurance-maladie.

La Fédération Hospitalière de France (FHF) s'inquiète de ce problèmes de plus en plus fréquents dans les hôpitaux publics. En 2011, une enquête nationale évaluait à 7.000 le nombre de places supplémentaires nécessaires en "soins de suite et réadaptation".