1. / Se soigner
  2. / Accidents

Les noyades ont fortement augmenté cet été

Entre le 1er juin et le 9 août, 1.758 noyades ont été recensées, dont 373 mortelles. C'est le résultat d'une enquête menée par Santé Publique France.

Rédigé le

Les noyades ont fortement augmenté cet été
Les noyades ont fortement augmenté cet été

Fort ensoleillement, températures caniculaires... L'été 2018 a été très propice à la baignade. Selon l'enquête publiée par Santé Publique France ce jeudi 16 août, cela peut expliquer en partie l'augmentation du nombre de noyades. Entre le 1er juin et le 9 août 2018, 1.758 noyades ont été dénombrées en France métropolitaine et dans les DOM-TOM (contre 858 en 2015). Elles ont été suivies de 373 décès (contre 329 en 2015). Cette tendance à la hausse s'explique également selon Santé publique France par "une amélioration du système de surveillance des noyades".

Sur ces 1.758 noyades, 902 sont accidentelles (dont 198 décès). 36% d'entre elles ont eu lieu en mer et 31% en piscine. 84 noyades (dont 40 décès) sont intentionnelles (suicide, tentative de suicide, agression) et enfin 772 noyades (dont 135 décès) sont d'origine encore indéterminée, en cours d'investigation.

Plus de noyades accidentelles chez les enfants

Chez les moins de 6 ans, "on observe une augmentation des noyades accidentelles en 2018 par rapport à 2015", note Santé publique France. Cependant, les noyades suivies de décès n'augmentent pas dans cette tranche d'âge. "La majorité de ces décès (80%) a lieu en piscine privée familiale", constate l'agence sanitaire.

Chez les 65 ans et plus, on observe en 2018, 160 noyades accidentelles dont 58 (36%) sont suivies de décès. La majorité de ces décès (62%) a lieu en mer. Selon Santé publique France, les noyades accidentelles dans les autres classes d'âge ont évolué de manière "moins marquée" entre 2015 et 2018.

Manque de surveillance

L'agence sanitaire rappelle que la plupart des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance ou à un défaut du dispositif de sécurité concernant les piscines privées enterrées qui peut être à l'origine d'une chute (pour rappel, les dispositifs de sécurité autour des piscines privées sont obligatoires depuis le 1er janvier 2006). "Pour les adultes, les accidents se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement au fait de ne pas bien savoir nager", note Santé publique France.


Reportage diffusé le 15 juillet 2013

Conseils de prévention

La prévention reste le premier moyen de protection contre les noyades accidentelles. L'agence rappelle les gestes simples qui peuvent permettre de les éviter :

  • Apprendre à nager ou réapprendre à bien nager
  • Surveiller vos enfants en permanence, rester toujours avec eux quand ils jouent au bord de l'eau ou lorsqu'ils sont dans l'eau
  • Choisir les zones de baignade surveillées
  • Tenir compte de sa forme physique : ne pas se baigner si l'on ressent un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons)
     


Comment et dans quelle mesure la baignade est-elle autorisée ou surveillée en France ? Retrouvez les explications en vidéo.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus