Priscille, première femme bionique française

En 2006, après un grave accident, Priscille Deborah a perdu son bras droit et ses deux jambes. En 2013, elle a accepté d'être la première française à porter une prothèse de bras bionique.

Myriam Attia
Rédigé le , mis à jour le
Raconte S03E06
Raconte S03E06


Priscille Deborah est une artiste-peintre un peu particulière... Pour peindre, cette Albigeoise utilise son bras droit… un bras bionique
À la suite d’un grave accident, Priscille a été amputée de ses deux jambes et de son bras droit. La jeune femme a alors appris à vivre avec ce nouveau corps. 
Prise d’un élan de vie, elle ne s’interdit plus rien : plongée, natation, peinture, Priscille voit cette seconde chance comme un cadeau. Mais à force, son bras gauche se fatigue. Ses médecins la préviennent : si elle continue à trop l’utiliser, elle risque de subir une nouvelle opération
C’est alors que son médecin lui parle d’une prothèse révolutionnaire qu’il souhaite importer en France. Grâce à un long travail de rééducation, Priscille peut désormais tout faire avec ce bras bionique : lire un livre, peindre, ou même saisir des petits objets avec une grande précision. 

Première “femme bionique” de France, Priscille nous raconte sa renaissance.


Propos recueillis par Myriam Attia