Minute Docteur ! Epilepsie, pourquoi une maladie aux mille noms ?

Maladie de la lune, mal caduc, maladie sacrée ou encore le grand mal… Tous ces noms désignent une seule pathologie : l’épilepsie.

Rédigé le , mis à jour le

Dès l’Antiquité, il lui est attribué tous ces noms parce que cette maladie fait peur. Il lui est même associé un caractère sacré. Raidissement brutal, perte de connaissance, violentes secousses... Ces symptômes apparaissent sans prévenir. 

Les malades semblent possédés par un démon. Des cérémonies religieuses sont alors organisées pour exorciser les patients en crise... Nos ancêtres épileptiques n’étaient pas très bien vus. 

Hippocrate diagnostique un dérèglement cérébral

Hippocrate n’adhère pas à cette théorie du châtiment divin. 400 ans avant JC, il pense déjà à une maladie neurologique plutôt que mentale, mais il est bien le seul.

L’origine mystique de la maladie est seulement écartée au XIXe siècle, à la naissance de la médecine hospitalière. L’épilepsie est enfin reconnue comme une maladie du système nerveux et fait encore l’objet de nombreuses recherches.