1. / Maladies
  2. / Yeux
  3. / Myopie

Des verres révolutionnaires pour ralentir la myopie

Des verres pour ralentir la myopie, en plus de la corriger, c'est la promesse de nouveaux verres à destination des enfants alors que la myopie touche près d’1 Français sur 3. 

Rédigé le

Des verres révolutionnaires pour ralentir la myopie

De nouveaux verres de traitement permettraient de freiner l’augmentation de la myopie. Ces verres commercialisés en France depuis septembre 2020 sont destinés aux enfants. A 8 ans, Valentina s’est fait diagnostiquer une myopie. Elle avait 2/10eme à chaque œil. Depuis deux mois, elle porte des verres un peu particuliers. Ils ne corrigent pas seulement la myopie, ils ralentissent aussi son évolution.

Une petite révolution

La myopie est en quelque sorte un œil qui trop grand et la lumière, l’image qui n’est pas focalisée au bon endroit. Dans un œil myope, les rayons lumineux n'arrivent pas jusqu’à la rétine, mais se focalisent devant. L'œil voit alors flou de loin.

Avec des verres correcteurs classiques, les rayons de la vision centrale atteignent la rétine, mais pas ceux de la vision périphérique. L'œil voit net, mais continue de s’allonger.

Pour éviter cela, des verres d’une nouvelle génération font arriver les rayons périphériques en avant de la rétine. Les autres rayons continuent de l’atteindre. L'œil ne s’allonge pas, et la myopie est freinée. 

"C’est quand même une révolution d’imaginer qu’on puisse influer de façon à ce que l'œil devienne moins myope que ce qu’il ne le serait initialement, explique le Pr Dominique Brémond-Gignac. 

Le fait d'être myope, n'est pas uniquement le fait d’avoir besoin de verres correcteurs, ça peut entraîner d’autres complications, en particulier des complications qui peuvent être beaucoup plus sévères, comme le décollement de rétine. On sait que, en diminuant cette myopie, on diminue le risque des complications".

Des verres qui ont fait leurs preuves

C’est par un système de petites alvéoles, quasiment invisibles à l'œil nu, que ces verres évitent l’aggravation de la myopie. Ils sont commercialisés en France depuis septembre.

"Pour ce qui est de ce verre, on a 5 ans d'études cliniques commente Jean-Michel Lambert, directeur général, Hoya Vision Care France. On a publié nos résultats des deux premières années, bientôt ceux de la troisième année, et on obtient une différence de 60 % de cette progression myopique entre le groupe porteur et le groupe non porteur.

60 % c’est encourageant, certains enfants n’ont même pas d’évolution myopique à travers le port de ce verre, et puis on espère encore améliorer ce résultat avec la recherche et le développement du verre pour qu’on atteigne des pourcentages supérieurs".

Ralentir la myopie est essentiel

La moitié de la population mondiale devrait être myope en 2050, contre un tiers aujourd’hui. L’équipement a un coût, il faut compter 170 euros en moyenne le verre. Aujourd’hui, près de 1 000 enfants sont équipés en France.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr