1. / Maladies
  2. / Yeux
  3. / DMLA

DMLA : un espoir de traitement grâce aux cellules souches ?

Elle touche 25 à 30% des plus de 75 ans mais aucun traitement n'existe pour guérir la DMLA, la dégénérescence maculaire liée à l'âge. Une nouvelle étude pourrait changer la donne.

Rédigé le

DMLA : un espoir de traitement grâce aux cellules souches ?

La dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA est la première cause de handicap visuel chez les Français de plus de 50 ans. C'est une maladie progressive qui altère le centre du champ de vision. En temps normal, les signaux lumineux passent par le nerf optique pour atteindre le cerveau. C'est la rétine, dans le fond de l'oeil qui permet la transmission de ce message lumineux, grâce aux cellules qui tapissent les deux couches de la rétine. Chez un patient atteint de DMLA, des vaisseaux sanguins anormaux apparaissent dans une des couches de la rétine et détruisent irrémédiablement ses cellules.

Aujourd'hui les médecins ne savent pas comment traiter la maladie primitive. Ils savent seulement éviter ses complications. Lorsque des vaisseaux anormaux apparaissent, il est en effet possible de les faire régresser grâce à des injections dans l'oeil. Mais la recherche avance... Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Biotechnology relate que deux patients malvoyants atteints de DMLA auraient retrouvé la vue grâce à des cellules souches.

Cette technique expérimentale est encore en phase d’essai. Le principe : prélever des cellules souches, puis les transformer en cellules de la rétine pour les implanter dans l'oeil à la place des cellules mortes. Cette médecine régénérative est un premier pas vers la guérison mais beaucoup d'inconnues demeurent. "Quelles étaient les caractéristiques de DMLA de ces patients ? Cette technique est-elle applicable à d'autres formes de DMLA ? Quel sera l'effet à long terme ? Quelles seront les complications ? Attention à la précipitation...", nuance Antoine Brézin, ophtalmologue à l'hôpital Cochin à Paris.

En attendant que ces espoirs soient confirmés, le plus important est de dépister rapidement la DMLA et de repérer les premiers symptômes : une altération des lignes droites dans le champ de vision et l'apparition de taches sombres.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus