1. / Maladies
  2. / Sommeil

Sommeil : les objets connectés sont-ils utiles ?

Les objets connectés sont partout. Du masque au bracelet, jusqu'au réveil de luminothérapie... ils sont nombreux à évaluer notre sommeil. Mais sont-ils vraiment fiables et efficaces ?

Rédigé le

Sommeil : les objets connectés sont-ils utiles ?

Leurs lueurs illuminent nos chambres, détectent chacun de nos mouvements, scrutent la moindre attitude inhabituelle pour analyser notre sommeil. Les objets connectés s'accaparent nos nuits pour nous offrir notre rêve ultime : avoir un sommeil parfait profond et réparateur.

La quête du bien dormir

Masque de nuit, montre connectée ou encore capteurs de mouvements… Dans cette quête du bien dormir, les entreprises high-tech sont bel et bien réveillées et proposent des produits parfois très sophistiqués. Des capteurs permettraient ainsi de détecter, à travers le matelas, nos différentes phases de sommeil : le sommeil léger lorsque le corps se relâche, le sommeil profond durant lequel on récupère de la fatigue accumulée et enfin le sommeil paradoxal qui correspond à la période où l'on rêve. Des informations consultables dès le réveil sur le téléphone.

Une interprétation de nos nuits dont il faut cependant se méfier. Les mesures de ces objets connectés sont souvent approximatives et leur fiabilité scientifique n'a pas été prouvée comme le confirme le Dr Nicolas Postel-Vinay, spécialiste des objets connectés : "À ma connaissance, il n'existe pas d'études scientifiques indépendantes des fabricants qui aient démontré que l'analyse du sommeil, par les personnes elles-mêmes, apportait soit un bénéfice pour trouver la solution pour mieux dormir, soit pour diagnostiquer une maladie du sommeil".

Car mesurer médicalement le sommeil est un examen complexe qui se déroule dans un centre spécialisé, parfois plusieurs fois par nuit. On y réalise notamment un électrocardiogramme et on enregistre les mouvements respiratoires avec du matériel spécialisé.

Attention à l'orthosomnie

Pour les spécialistes du sommeil, ces objets connectés ne sont pas considérés comme dangereux. Le seul risque étant de devenir accro et de se focaliser sur ces données. Un syndrome qui a un nom : l'orthosomnie.

"L'orthosomnie est une obsession. L'obsession que tout soit droit, que tout soit carré, explique le Dr Postel-Vinay, mais il n'y a pas de normes de la quantité du sommeil. Il n'y a pas de constantes. Pour la pression artérielle, pour la glycémie pour les diabétiques, il y a des chiffres précis de moyenne normale. Mais pour le sommeil, ce n'est pas du tout le cas. Il y a des petits dormeurs, des grands dormeurs… Et les appareils connectés ne tiennent pas compte de ce paramètre".

Si vous vous demandez à quelle heure vous devez vous coucher et mettre votre réveil, un élément est très important : avoir une durée de sommeil toujours à peu près constante, semaine et week-end compris.

Sponsorisé par Ligatus