1. / Maladies
  2. / Psychiatrie
  3. / Bipolarité (maniaco-dépressif)

Troubles bipolaires : peut-on arrêter son traitement d'un coup ?

Peut-on arrêter son traitement d'un coup sans risque ou cela peut-il induire des complications ?

Rédigé le , mis à jour le

Troubles bipolaires : peut-on arrêter son traitement d'un coup ?

Les réponses avec le Dr Guillaume Fond, psychiatre :

"Il ne faut jamais arrêter son traitement d'un coup, sans avis d'un psychiatre. Car le cerveau n'aime pas la brutalité. Le cerveau met du temps à s'habituer au traitement et quand on l'arrête, il demande de la douceur donc il demande une décroissance progressive et surtout il faut l'avis d'un psychiatre. Dans le trouble bipolaire, aujourd'hui, il n'est pas recommandé une fois que le diagnostic est posé d'arrêter son traitement car on a diagnostiqué une vulnérabilité du cerveau et donc le cerveau va avoir besoin d'une aide à réguler son humeur. Pour le moment, il n'y a pas de cas de trouble bipolaire où on peut dire que l'on peut arrêter le traitement.

"On voit parfois des échappements à certains traitements. Et on ne comprend pas très bien les mécanismes par lesquels le cerveau échappe. Généralement, en début de maladie, le cerveau répond très bien au médicament, on a besoin de doses plutôt faibles. Puis le cerveau s'habitue et il faut augmenter les doses. Mais généralement, on peut garder le même traitement tout au long de sa vie et sans que cela pose de problème. S'il y a une petite phase dépressive, une petite phase hypomaniaque, on régule le traitement, on met un traitement adjuvant."

Sponsorisé par Ligatus