1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Pollution de l'air

Environnement : protégez les enfants !

Pollution, réchauffement climatique, habitudes alimentaires néfastes... L'OMS et L'Unicef alertent sur la menace qui pèse sur la santé des enfants. Allergies, obésité, ils sont déjà touchés et toute leur vie risque d'en être affectée. 

Rédigé le

Environnement : protégez les enfants !

Hausse du niveau des océans, vagues de chaleur, prolifération de certaines maladies… Le réchauffement climatique pourrait avoir des conséquences sanitaires dévastatrices pour les enfants, signalent l'Unicef et l'OMS dans un rapport conjoint. Et la pollution a déjà bien sûr un impact sur leur santé, évoquées par le Dr Nhân Pham-Thi, pneumo-allergologue.  

Un lien entre le nombre croissant d’allergies chez les enfants et la pollution   
Nous avons maintenant beaucoup d’études dans la littérature scientifique qui permettent de faire un lien direct entre l’augmentation des maladies allergiques et l’environnement de manière globale. Et c’est très alarmant de voir que notre environnement aussi bien respiratoire, mais aussi alimentaire et “chimique” qui vient augmenter les phénomènes inflammatoires dans le corps. Donc oui, il y a une corrélation directe entre la pollution et l’arrivée de maladies dans cette population à risque qu’est l’enfant, en devenir, avec tous ses organes en formation. 

La toxicité particulière des particules fines  
Les particules fines de la pollution aérienne, elles viennent très profondément dans le corps, elles viennent circuler dans l’organisme et elles viennent accentuer tout phénomène pathologique. L’enfant à risque de faire une allergie va en développer, les poumons vont mal ventiler... Donc ce rapport signale l’urgence d’une prise de conscience pour des actions rapides.   

Quelles solutions pour protéger les enfants ?

Faire attention à l’exposition chimique, limiter les aliments trop sucrés, trop transformés, faire attention aux cosmétiques... à tous les produits de consommation pour éviter d’exposer nos enfants à la “soupe chimique” qui nous entoure. Donc c’est vraiment un mouvement de fond qui doit partir de chacun d’entre nous et à travers l’éducation. Sans oublier d’être vigilant par rapport aux écrans et aux publicités auxquelles sont exposés les enfants.