1. / Maladies
  2. / Peau
  3. / Zona

Zona : le vaccin recommandé pour les plus de 65 ans

C'est la nouveauté du calendrier vaccinal 2016. La vaccination contre le zona est désormais recommandée pour les plus de 65 ans. Cette maladie est provoquée par la réactivation du virus à l'origine de la varicelle. Plus on vieillit, plus on risque de développer un zona car le système immunitaire s'affaiblit.

Rédigé le

Zona : le vaccin recommandé pour les plus de 65 ans

Eruptions cutanées, sensations de brûlures persistantes, douleurs intenses… Chaque année, 300.000 cas de zona sont recensés en France. Toutes les personnes ayant eu la varicelle dans leur jeunesse sont susceptibles de contracter la maladie, c'est-à-dire 95% de la population ! Le virus s'installe à vie dans les ganglions nerveux. Habituellement, notre système de défense parvient à maintenir ce virus bloqué. Mais, lorsque nos défenses immunitaires sont faibles, que l'on est stressé ou fatigué, ce virus peut, du jour au lendemain, se réactiver et sortir du ganglion. Il devient alors un zona. La maladie peut être très douloureuse. Le Pr Odile Launay, infectiologue à l'hôpital Cochin de Paris, explique : "Chez certaines personnes, et en particulier chez les personnes âgées, ces douleurs peuvent persister plusieurs semaines, plusieurs mois, voire plusieurs années. Elles sont particulièrement difficiles à traiter. C’est la principale complication. Et puis, on a aussi des localisations qui posent des problèmes, essentiellement les localisations oculaires ophtalmologiques avec des risques de cécité".  

Des seniors particulièrement touchés

Le zona survient lors d'un affaiblissement du système immunitaire. Les seniors sont donc en première ligne et souffrent plus fréquemment de complications. Le Haut conseil de santé publique recommande donc la vaccination chez les personnes âgées entre 65 et 74 ans. Une seule injection suffit.

Un vaccin bien toléré

Selon le Pr Odile Launay, le vaccin est en général bien toléré. "C’est le même vaccin que pour la varicelle c’est-à-dire un virus de la varicelle qui a été atténué et qui a pour objectif d’aller restimuler les défenses immunitaires pour éviter que ce virus puisse à nouveau se multiplier. En fait, il va stimuler les défenses qu’on a déjà mises en place quand on s’est infecté avec la varicelle et le vaccin a pour objectif d’éviter que le virus puisse ressortir".  

Si les personnes peuvent encore se faire vacciner entre 74 et 79 ans, il est préférable de le faire avant. En effet, avec le vieillissement, l’efficacité du vaccin diminue considérablement.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24