1. / Maladies
  2. / Os et articulations
  3. / Algodystrophie

L'algodystrophie peut-elle survenir après une chirurgie de la main ?

Depuis deux ans, après une opération du poignet, je souffre d'une algodystrophie. Les douleurs persistent. Que faire ?

Rédigé le , mis à jour le

L'algodystrophie peut-elle survenir après une chirurgie de la main ?

Les réponses avec le Pr Emmanuel Masmejean, chirurgien orthopédiste :

"Personne ne sait très bien ce qu'est l'algodystrophie. En résumé, on a une fracture du poignet qui n'est pas déplacée, on met un plâtre et normalement après le retrait du plâtre, la raideur devrait se concentrer sur le poignet. Ces patients ou patientes consultent car ils/elles ont les épaules enraidies et des doigts qui s'enraidissent. On dit alors qu'il y a une réaction qui dépasse le site du traumatisme de l'accident. À cet enraidissement du membre s'associent des douleurs avec un handicap qui va retarder considérablement la récupération, qui peut durer un an, un an et demi voire deux ans ou trois ans.

"Le terme d'algodystrophie n'est pas approprié car on n'explique pas bien les choses. Beaucoup de personnes utilisent ce mot sans pour autant qu'il s'agisse vraiment d'une algodystrophie. Je demande souvent à mes patients s'ils peuvent fermer le poing. Si tel est le cas, il ne s'agit pas de l'algodystrophie. Il s'agit d'une autre chose.

"À l'hôpital européen Georges Pompidou, nous adressons ces patients aux spécialistes de la douleur, c'est-à-dire qu'il y a une prise en charge globale. La motivation du patient est considérable, il faut que ces patients arrêtent de fumer, il faut voir le moral du patient après l'accident, s'il y a une perte de travail, des conséquences professionnelles… tous ces éléments forment un ensemble. De plus il existe une composante psychologique à ces douleurs."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :