1. / Maladies
  2. / Muscles

Camptocormie : la maladie du dos courbé

Le dos qui se courbe n'est pas seulement lié à la vieillesse. La camptocormie est une maladie musculaire qui peut toucher à tout âge, et rien ne peut la guérir. Seule solution : le corset. Mais pourquoi et comment développe-t-on la camptocormie ?

Rédigé le , mis à jour le

Camptocormie : la maladie du dos courbé
Sommaire

Une maladie musculaire

Camptocormie vient du grec kamptos, qui signifie courbé ou plié et kormos, qui veut dire "tronc". Il désigne donc les personnes qui ont le dos courbé, qui sont penchées en avant. Ce trouble n'apparaît qu'à la station debout et disparaît quand l'individu est allongé.

Cette pathologie ne touche pas les os de la colonne vertébrale comme dans une cyphose. Le squelette n'est pas rigide, la personne peut se redresser en s'appuyant avec ses mains. La camptocormie concerne plutôt les muscles qui redressent la colonne vertébrale.

Les symptômes de la maladie

Les explications en image avec Benoît Thevenet

Chez l’être humain, la position debout est possible grâce à l'équilibre entre deux groupes musculaires : les muscles extenseurs et fléchisseurs. Ils sont répartis au niveau du cou et le long du rachis et se contractent ou se relâchent en fonction des ordres qu'ils reçoivent du système nerveux.

Un traumatisme, une maladie neuromusculaire ou neurodégénérative, comme la maladie de Parkinson, peut perturber cet équilibre. On parle de camptocormie quand ce sont les muscles extenseurs de la partie basse de la colonne, la partie lombaire, qui ne se contractent plus, alors que les muscles fléchisseurs, eux, fonctionnent normalement.

Résultat : le dos ne peut plus rester droit. Au contraire, il va progressivement s'arrondir et se fléchir en avant.

Peu de traitements

Un des rares centres qui traitent la camptocormie, à l’hôpital du Vésinet

Si le traitement de la camptocormie reste limité, on peut néanmoins réduire la courbure du dos par le port d'un corset associé à une rééducation.

Marie Lefevre enchaîne les exercices pour réadapter son dos et préparer la pose d’un corset.

Le vieillissement parfois responsable

A 64 ans, Serge doit faire beaucoup d’efforts pour lutter contre la camptocormie

Cette courbure de la colonne n'est pas toujours associée à une autre maladie. Le vieillissement peut lui aussi provoquer à la longue cette déformation. La camptocormie apparaît d'ailleurs plus souvent chez les plus de 70 ans.

En effet, avec l'âge, on perd de la masse graisseuse et du muscle. Les tissus qui entourent de part et d'autre la colonne vertébrale n'y échappent pas. A la longue, ils sont moins efficaces pour redresser le dos.

On ne comprend néanmoins pas parfaitement les raisons qui provoquent cette involution musculaire. Il existe certainement un caractère héréditaire, puisque l'on a remarqué qu'il y avait plus de risque de développer une camptocormie quand l'un des parents avait déjà le dos courbé.

Une camptocormie peut aussi être aggravée par une scoliose survenue durant l'adolescence.