1. / Maladies
  2. / Maladies rares
  3. / Syndrome de fatigue chronique

Une grossesse est-elle compatible avec un syndrome de fatigue chronique ?

Enceinte de sept mois, je me sens très fatiguée. Cela dure-t-il après l'accouchement ? L'allaitement va-t-il empirer cet état ? Une grossesse est-elle possible en étant atteinte du syndrome de fatigue chronique ? L'état peut-il s'améliorer ou bien empirer ?

Rédigé le , mis à jour le

Une grossesse est-elle compatible avec un syndrome de fatigue chronique ?

Les réponses avec le Pr Jean-Dominique de Korwin, interniste, et avec le Dr Philippe Zerr, médecin généraliste :

"Il faut écouter son corps. Si un voyant rouge s'allume, on fait des siestes, on s'allonge, on dort plus, on sort moins, on essaie de retrouver une hygiène de vie correcte pendant quelque temps et il faut récupérer le sommeil qu'on n'a pas eu. L'allaitement fatigue si on se réveille toutes les nuits, toutes les trois heures pour donner le sein… Le papa devrait se lever la nuit pour donner le biberon de lait tiré, c'est un des meilleurs moyens pour que la maman récupère vite. Sinon il va falloir plusieurs semaines pour que la mère récupère de l'accouchement et des nuits scindées tout le temps. Et c'est un problème pour la maman, pour le bébé et pour le papa."

"Pendant la grossesse, il faut vérifier qu'il n'y a pas un déficit en fer. Cela est classique et il y a une supplémentation à faire.

"Concernant une grossesse quand on est atteinte du syndrome de fatigue chronique, il n'y a pas de contre-indication à la grossesse. La grossesse peut aussi entraîner une normalisation des activités, une autre façon de vivre, une gestion différente… Mais chez les personnes qui ont un syndrome de fatigue chronique sévère, il faut programmer sa grossesse. Cumuler la grossesse et un travail quand on est atteinte du syndrome de fatigue chronique, c'est probablement très difficile. Il y a donc des choix à faire et une anticipation à faire."