1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Virus Zika

Virus Zika : 14 cas possibles de transmission par voie sexuelle aux Etats-Unis

Evaluer la progression du virus Zika. C'est l'objectif de Marisol Touraine qui se rend actuellement en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane jusqu'au 28 février. Une incertitude demeure au sujet de ce virus sous haute surveillance : peut-il se transmettre par voie sexuelle ? Les autorités sanitaires américaines enquêtent actuellement sur quatorze cas possibles. 

Rédigé le

Virus Zika : 14 cas possibles de transmission par voie sexuelle aux Etats-Unis

Etre infecté par le virus Zika sans avoir séjourné dans un pays touché par l’épidémie. Cette hypothèse semble se confirmer. Aux Etats-Unis, quatorze femmes auraient ainsi contracté le virus. En revanche, toutes ont eu des rapports sexuels non protégés avec leur partenaire qui lui revenait de zones à risque.

Ne pas minimiser le risque d'infection par voie sexuelle

Le virus Zika pourrait donc se transmettre par voie sexuelle. "Dans les cas américains qui ont été rapportés, la transmission se fait toujours dans le sens homme-femme et non pas femme-homme. Ce qui est assez logique, car le virus a été isolé dans le sperme, mais pas à ma connaissance dans les sécrétions génitales féminines", explique le Professeur Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital La Pitié-Salpêtrière, à Paris.

Le virus resterait présent dans le sperme jusqu'à au moins un mois après la contamination. Un virus sous forme infectieuse donc contagieux. Le risque de transmission par voie sexuelle ne doit donc pas être minimisé.

Utiliser un préservatif pour éviter la contamination

"Il est sûr que dans des pays où le moustique est très présent, la transmission par le moustique prédomine. Mais à partir du moment où on se protège contre les piqûres de moustiques ou à partir du moment où le moustique vecteur n'est pas présentn, comme aux Etats-Unis ou en France métropolitaine, dans ces cas-là, il est très probable que la transmission sexuelle prenne le pas sur la transmission vectorielle. Et apparemment c'est ce qu'il se passe aux Etats-Unis", explique le Professeur Eric Caumes. 

Pour éviter au maximum la contamination, une seule recommandation : utiliser un préservatif lors des rapports sexuels. Une précaution indispensable pour les femmes enceintes qui ont des rapports sexuels avec un partenaire ayant voyagé dans un pays touché par l'épidémie, même si ce dernier ne présente aucun symptôme.

Le virus Zika provoquerait des malformations congénitales chez le foetus, telles que des microcéphalies, mais aussi des risques de surdité et de cécité.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr