1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Ebola

Ebola : des volontaires de l'Eprus prêts à partir en Guinée

La Croix-Rouge et l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) ont ouvert un centre de traitement Ebola à Macenta, en Guinée forestière. Avant leur départ, les volontaires de l'Eprus suivent une formation très poussée.

Rédigé le

Ebola : des volontaires de l'Eprus prêts à partir en Guinée

Le centre de soins contre Ebola a ouvert ses portes il y a quelques jours à Macenta, lieu des premiers foyers de l'épidémie, situé au cœur de la forêt tropicale. Mis en place par la Croix-Rouge, il accueillera également des réservistes de l'Eprus, organisme gouvernemental dépendant du ministère de la Santé, spécialisé dans la gestion des crises sanitaires majeures.

Sur les 7.000 réservistes de l'Eprus, 450 se sont déjà portés volontaires. Qu'ils soient médecins, infirmiers, psychologues ou encore hygiénistes, beaucoup n'en sont pas à leur première mission humanitaire. Ils sont régulièrement formés à la médecine de catastrophe. Et avant de s'envoler vers la Guinée, ils ont tous suivi une formation très stricte, durant deux semaines, afin de mieux appréhender les modes de transmission de la maladie, et surtout de s'entraîner à enfiler et retirer leur combinaison en évitant tout risque de contamination.

A terme, le centre de Macenta devrait compter soixante lits. La Croix-Rouge travaille en coordination avec MSF qui a construit le centre, ainsi que l'Institut Pasteur, en charge de l'installation d'un laboratoire. 

VOIR AUSSI :