1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Méfiez-vous des cadeaux "anti-covid" !

Pour Noël, vous pourriez être tenté d’offrir à vos proches des cadeaux pour les aider à se protéger du virus. Attention, il y a beaucoup d’intox dans ce domaine. Chloé Buffard vous aide à y voir plus clair. 

Rédigé le

Méfiez-vous des cadeaux "anti-covid" !

Découvrez les idées de cadeaux auxquels vous n'auriez sans doute pas pensé sans la pandémie de Covid-19. Tout d'abord une lampe UV rechargeable qui coûte une dizaine d’euros sur internet. Elle est censée permettre de désinfecter les clefs, les téléphones et même les masques.  

La promesse est une stérilisation très rapide et efficace à plus de 99,99% des objets. C’est ce qui est marqué sur l’emballage !

Les UV efficaces contre le Covid-19 ?  

Le Haut-Conseil de Santé Publique a rendu un avis début juillet. Le HCSP est une sorte de vigie, une instance publique qui fait le point des connaissances scientifiques.


 

Dans certains cas, les rayons ultraviolets C sont capables, par l’énergie qu’ils dégagent, de détruire certains micro-organismes ou virus. Ils sont utilisés depuis des années par des professionnels pour désinfecter l’eau ou l’air dans les systèmes de ventilation.

Certains hôpitaux y ont aussi recours mais toujours en complément d’un nettoyage manuel. Il s’agit de lampes UV pour des professionnels qui coûtent plusieurs centaines d’euros, voire beaucoup plus, et qui répondent à des normes précises.  

Concernant le Sars-Cov-2, le virus responsable du Covid-19, il n’y a pas assez de données scientifiques pour connaître l’efficacité réelle des UV. Le Haut Conseil de Santé Publique n’a pas recommandé l’utilisation par les professionnels des UVC contre le coronavirus. 

Que penser des lampes à UV ?  

Il est très compliqué de savoir si elles sont vraiment efficaces, car il n’y a pas de norme, pas de label... Les puissances affichées des UV ne sont pas toujours efficaces pour détruire les virus.  

La DGCCRF, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes avait déjà mis en garde contre ces produits en mai dernier.   


 

Ce qui doit alerter ce sont les promesses très alléchantes... "des allégations trompeuses" selon la DGCCRF. Par exemple, certaines lampes promettent une désinfection supérieure à 99,99% mais il n'y a aucun moyen de le vérifier.  

En cas de doute sur un produit, il est possible de le signaler à la répression des fraudes sur le site Signal Conso. Les informations manquent sur l’efficacité de ces lampes à UV, ce n'est donc pas une très bonne idée de cadeau de Noël.  

Bienfaits et vertus de l'Artemisia annua

Si un de vos proches aime les infusions, offrez-lui de la tisane à base d’artemisia annua. Certains affirment qu’elle serait efficace pour prévenir et guérir une infection au coronavirus. 

L’Artemisia est une sorte de fougère verte originaire d’Asie. Elle est très utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles.  

L’un des principaux défenseurs de l’artemisia est le président de Madagascar. A plusieurs reprises au début de l’épidémie, il a avalé en public de grandes gorgées de tisanes d’Artemisia. Cette boisson s’appelle d’ailleurs le Covid-Organics. Elle a connu un certain succès, notamment dans les pays africains... 

Une plante inutile contre le virus
 
En France, c’est l’Agence du médicament qui a dû faire une mise au point.  


 

La plante avait fait l’objet de même type de message sur de prétendues vertus thérapeutiques contre le paludisme. La tisane d'Artemisia n’offrira aucune protection contre le Covid-19. Au goût, l’infusion est assez amère. Il faut vraiment aimer... 

Casser sa tirelire pour ce cadeau

C’est un objet de luxe, une visière de protection proposée par une célèbre marque française. Prix : 800 euros ! 

Officiellement, c’est pour protéger des UV. Le produit a été lancé cet automne en pleine épidémie et ressemble beaucoup à une visière antiprojection censée permettre d’éviter la COVID. 

Elle a l'avantage d'être esthétique, cela permet à votre interlocuteur de voir votre visage. Le problème est que ce n’est pas aussi efficace que le masque mais cela vous protège des grosses gouttelettes.  

Comme elle n’est pas ajustée sur le visage, elle ne bloque pas la transmission aérienne de le Covid-19. Par exemple, si vous toussez, des gouttelettes passent et peuvent contaminer les surfaces et les autres personnes qui sont autour de vous.  

Ce dispositif n’est donc efficace qu’avec un masque comme l’explique le Dr Fabien Squinazi, médecin biologiste et membre du HCSP.  

"C’est d’abord le masque qui est le dispositif de protection et la visière peut venir compléter le masque. La visière a un intérêt aussi, en tout cas pour celle qui est total, elle protège les yeux. Or on sait que le virus se transmet par les yeux, le nez et la bouche". 

Pas de merveilleux cadeau sous le sapin !

Le meilleur cadeau de Noël anti-COVID, ce sont des masques en tissus aux couleurs de Noël... Avec le respect des gestes barrières comme le lavage des mains, l’aération ou encore la distance, c’est le meilleur moyen de se protéger contre la COVID.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr