1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

La vaccination anti-covid ouverte aux patients atteints d’un cancer sous traitement

Près de 800 000 personnes atteintes de pathologies à “haut risque” peuvent se faire vacciner à partir d’aujourd’hui. Parmi elles, les patients atteints de cancers en cours de traitement.  

Rédigé le

La vaccination anti-covid ouverte aux patients atteints d’un cancer sous traitement

Sans limite d’âge, sur ordonnance et sur rendez-vous dans les centres de vaccination en ville, les malades du cancer peuvent désormais se faire vacciner contre la COVID-19. Ils sont en effet plus à risque de développer une forme grave. Les traitements, et notamment les chimiothérapies, diminuent leurs défenses immunitaires. 

Des patients vaccinés avant ou entre leurs traitements 

Mais, la vaccination de ces patients fragiles doit respecter certaines règles. “Il n’y a pas eu d’interaction démontrée entre le vaccin et le traitement, sur l’efficacité du traitement anticancéreux, explique le Dr Florian Scotté, oncologue à l’Institut Gustave Roussy (94). En revanche, on sait que si on administre le vaccin, pendant le traitement, le jour du traitement il y a un risque de moins bonne efficacité de la vaccination. D’où la recommandation de réaliser la vaccination en intercure pour les patients qui sont sous traitement anticancéreux tel qu’une chimiothérapie ou immunothérapie.”  

L’idéal serait en fait de vacciner les patients avant le démarrage d’un traitement. Quant aux malades en rémission, ils ne sont pour l’instant pas prioritaires dans l’accès à la vaccination.