1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Enpremiereligne.fr, une plateforme pour aider les soignants malgré le confinement

Partout en France, des initiatives se multiplient pour soutenir les soignants et les personnes qui doivent continuer à travailler, en les aidant dans leur organisation quotidienne. C’est le cas de la plateforme enpremiereligne.fr.

Rédigé le

Enpremiereligne.fr, une plateforme pour aider les soignants malgré le confinement

Confiné dans son appartement en région parisienne, Titouan, ingénieur en informatique, est loin d’être inactif. Chaque jour, derrière son écran, il aide des centaines de personnes qui sont obligées d’aller travailler malgré l’épidémie, à organiser leur quotidien. Son outil : le site enpremiereligne.fr qu’il a crée et mis en ligne avec deux amis, à la veille du confinement.

Professionnels de santé, personnes âgées...

« En premiereligne.fr c’est une plateforme qui vise 3 publics principaux : les travailleurs de la première ligne ici que vous pouvez voir, les gens qui peuvent les aider et aussi les personnes des populations à risques donc ça inclus les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, tout un tas de personnes qui ont plus de risques au virus. Le fonctionnement il est assez simple : pour chacun des publics visés vous avez un formulaire dans lequel quelques informations principales vous sont demandées, notamment votre prénom, votre nom et votre code postal. Les gens qui proposent leur aide, les informations dans le formulaire sont sensiblement similaires et nous on va faire une association entre les deux pour savoir qui est disponible, pour répondre aux besoins qui sont demandés. » 

Les personnes en premières lignes, ce sont les professionnels de santé, bien sur, mais aussi toutes les professions indispensables au fonctionnement de la société comme les livreurs, les caissiers ou encore les éboueurs. Deux services leur sont proposés : l’aide aux courses et la garde des enfants. Le fonctionnement repose sur le bénévolat et la proximité.

Grand succès de la plateforme

Pour Thomas, bénévole, aider a été une évidence : « J’avais du temps pour moi pendant cette période de confinement et c’était ma manière de participer à la chose, j’ai de la famille qui est dans les soins de santé, je voulais aussi aider d’une manière ou d’une autre. J’ai pas d’enfant, j’ai pas de contrainte donc je pouvais aider à aider ce qui travaillaient pour réduire cette crise ».

Chaque jour, le nombre d’inscrits sur la plateforme augmente. Tant au niveau des demandes que des propositions d’aide… 

« Cet élan de solidarité il est incroyable. C’est à ma connaissance c’est un événement de société, moi j’en ai jamais connu comme ça pendant ma vie tout simplement. Je trouve ça fort, j’espère et je pense qu’on s’en rappellera et je pense que ça aura un impact, j’en suis à peu près persuadé.»