1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid : selon l’OMS, l’Europe n’aura pas besoin de se reconfiner

Le directeur régional de l’OMS pour l’Europe Hans Kluge pense que le continent pourra vivre avec le Covid-19 sans vaccin et sans se reconfiner complètement, même en cas de seconde vague.

Rédigé le

Covid : selon l’OMS, l’Europe n’aura pas besoin de se reconfiner
Le directeur régional de l'OMS pour l'Europe était interrogé par SkyNews ce 1er septembre. ©SkyNews

Interrogé sur la chaîne de télévision britannique SkyNews, Hans Kluge a déclaré ce 1er septembre que l’Europe n’aurait pas besoin de se confiner à nouveau. Du moins à l’échelle nationale : le directeur régional de l’OMS pour l’Europe n’exclut pas la possibilité de reconfinements locaux.

Néanmoins, le médecin est optimiste sur la gestion future de l’épidémie. « Nous ne sommes pas de retour en février », déclare Hans Kluge. « En février, nous avons été pris par surprise, la seule option était le confinement. Maintenant, nous pouvons mieux contrôler les transmissions. »

A lire aussi : INFOGRAPHIE - La circulation du virus continue d'accélérer

Une meilleure gestion de l’épidémie

Le directeur régional explique qu’en février, la lutte contre le virus ciblait toute la société. « Maintenant, nous sommes capables de viser le virus localement », affirme-t-il. « Il y a deux volets : les mesures mises en place par les gouvernements, et le respect de ces mesures par la population. Dans de nombreux pays, les gens respectent les mesures. En Italie par exemple, les gens sont très précautionneux. »

Toutefois, le médecins met en garde : si seconde vague il y a, elle proviendra des jeunes qui infecteraient les plus âgés. Il appelle donc à continuer à respecter la distanciation physique, à porter un masque et à éviter les rassemblements.

A lire aussi : Covid-19 : quelles sont les nouvelles mesures à respecter dans les entreprises ?

Le spectre d’une seconde vague

« En octobre et novembre, nous pouvons connaître un pic d’hospitalisation et de mortalité », prévient Hans Kluge. « Je reste optimiste, mais nous ne pouvons pas exclure des confinements locaux, et aussi des fermetures locales des écoles. »

Le directeur régional de l’OMS pour l’Europe l’assure : « Il va y avoir une fin. » Pour lui, « le jour où nous allons vaincre l’épidémie n’est pas nécessairement celui où nous aurons un vaccin. C’est celui où nous aurons appris à vivre avec la pandémie. Et cela peut être demain. »

Voir aussi sur Allodocteurs.fr